Bilan

Givaudan s'associe à Redefine Meat, fabricant de steaks imprimés en 3D

Le géant suisse a conclu un partenariat avec l’entreprise israélienne, Redefine Meat, premier développeur au monde de produits végétaux créés par la technologie d’impression en 3D.

Le groupe basé à Vernier a signé un nouveau partenariat avec Redefine Meat.

Crédits: Keystone

Plus rien n'arrête Givaudan en cette année 2020. Après un premier trimestre conclu en fanfare avec une croissance de 5,4% et un pôle Arôme qui a gagné plus de 845 millions, le numéro 1 mondial d’arôme et de parfum a signé un nouveau partenariat de renom. En s’alliant avec Redefine Meat, le groupe basé à Vernier fait un grand pas dans le développement d’arôme pour les produits protéiques alternatifs.

De la viande en 3D

Redefine Meat, est le premier producteur de viande utilisant la technologie de l’imprimante 3D. La start-up utilise des protéines saisies sur des plantes pour créer des steaks dont les composantes principales, le muscle, le sang et la graisse sont identiques à ceux d’un vrai steak de bœuf.

La collaboration a permis et va permettre de renforcer la création de son nouveau produit Alt-Steak. Un produit sain et durable qui sera bientôt testé sur le marché dans un nombre limité de restaurants. Suite aux commentaires de chefs ou encore de bouchers expérimentés, Redefine Meat accéléra la production de ses imprimantes 3D afin de distribuer sa viande sur le marché d’ici 2021.

Marché de niche, deux autres firmes concurrencent Redefine Meat. L’atout principal de l’entreprise israélienne est sa proximité avec l’environnement. Pour son CEO Eshchar Ben-Shitrit, interviewé par Reuters, la technologie utilisée "reproduit à l’identique tous les muscles d’une vache de façon plus efficiente, à bas prix et en respectant l’environnement."

Un partenariat win-win

Le souci de l’environnement, à l’instar du changement climatique et de la nutrition, est au cœur des préoccupations de Givaudan. Les deux compagnies se sont trouvées à merveille et s’accordent parfaitement. Pour l’entreprise suisse cotée en bourse, son partenariat avec la firme israélienne lui permettra de s’implanter sur le marché des protéines alternatives.

Redefine Meat n’est pas en reste non plus. Givaudan lui offre ses compétences en matière de saveur et de goût afin que le produit Alt-Steak soit similaire, tant gustativement que dans les arômes, à la consommation d’une vraie viande. Dans la revue dans Food Ingredients First, Fabio Campanile, responsable mondial de la science et de la technologie Arômes, la production de viande avec des sources alternatives est un tournant qu'il ne faut pas louper: "Le passage à des alternatives à la viande d'origine végétale et à des sources de protéines alternatives est l'une des plus grandes opportunités d'innovation dans l'industrie aujourd'hui."

Un marché d’avenir donc que ne cesse de développer Givaudan. Le géant se constitue depuis plusieurs années une véritable communauté mondiale d’innovateurs afin de développer sa présence dans le domaine des protéines alternatives. Universités, start-up, industries ou encore grands chefs, la firme de Vernier insiste sur le rôle prépondérant du mélange des savoirs afin de ne le louper aucunes opportunités sur ce marché en plein boom: "Aucune entreprise ne peut résoudre ces problèmes à elle seule et nous nous associons aux meilleurs et aux plus brillants esprits de l'industrie pour relever les défis techniques et gustatifs complexes que présentent ces produits. Nos collaborations suscitent de nouvelles approches créatives et créent des filières d'innovation plus rapides et plus agiles", décrit Fabio Campanile interrogé par Food Ingredients First.

Une solide expérience dans les protéines végétales

Givaudan n’est donc pas à son premier coup d’essai. Le groupe vernolien s’est déjà associée au consortium Plant Meat Matter, une initiative mondiale menée par Wageningen Food & Biobased Research et l'université de Wageningen au Pays-Bas. Le projet vise à développer la technologie de cisaillement des cellules. Ce procédé transforme les protéines végétales en vrai steak avec une structure similaire.

L’année passée, son association avec l’Université californienne de Berkeley avait débouché sur l’identification de six nouvelles sources de protéines végétales. Un tournant dans l’univers de la nutrition. Encore en 2019, Givaudan avait brisé les codes en organisant le Givaudan Chef’s Council.

Quatre grands chefs internationaux ont collaboré pour produire des plats d’exceptions et goûteux à base de viande d’origine animale. Après avoir racheté succesivement Indena et Alderys, le partenariat avec Redefine Meat est un pas de plus vers le leadership de la production de viande alternative, reste à savoir quel sera le prochain.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."