Bilan

Genève et Zurich dans les villes les plus agréables à vivre

D’après une enquête annuelle réalisée par The Economist Intelligence Unit, les deux villes suisses ont nettement amélioré leur classement international par rapport à l’an dernier.

Zurich est passée de la 15e à la 11e place. Genève a également gagné quatre places, pour atteindre la 14e position. 

Crédits: keystone

A défaut de remonter dans les classements des places financières, Genève et Zurich sont très bien notées dans ceux qui selectionnent les villes les plus agréables à vivre. C'est le cas de la dernière enquête annuelle réalisée par The Economist Intelligence Unit (EIU), qui analyse plus de 140 villes dans le monde sous l'angle de la qualité de vie. 

Les deux villes suisses y ont nettement amélioré leur classement par rapport à l’an dernier: Zurich est passé de la 15e à la 11e place. Quant à Genève, elle a également gagné quatre places, pour se positionner en 14e position. Les deux villes figurent ainsi dans le top 5 au niveau européen, et Zurich manque de peu son entrée dans le top 10 mondial. (voir le graphique compilé par swissinfo.ch)

Pour la première fois, c’est Vienne, la capitale autrichienne, qui prend la première place du classement mondial, détrônant l'australienne Melbourne, qui occupait la première place depuis sept ans. D’après un article de Bloomberg, Vienne a réalisé un score presque parfait de 99,1 sur 100 points, notamment grâce à des facteurs comme la stabilité, la sécurité, le système de santé et l’environnement.

Copenhague a également pris du galon, et est la seule autre ville européenne du top 10. L’EIU note une amélioration globale en Europe de l’Ouest sur l’année écoulée, notamment due à un nombre d'attaques terroristes réduit par rapport aux années précédentes.

Aucune ville américaine dans le top 10  

Bloomberg relève qu'une fois encore, aucune ville américaine ne figure dans le top 10. Le  média américain souligne aussi que la plupart des villes les mieux notées sont plutôt de taille moyenne et localisées dans les pays riches. Des villes plus grandes, comme Londres (48ème), ou New York (57ème), souffrent notamment de congestion au niveau des transport et de l’immobilier, mais aussi d'une criminalité accrue. 

En Asie, Osaka (3e au classement mondial) et Tokyo (7e), ont toutes deux monté dans le classement pour arriver à leur plus haut niveau depuis 10 ans. Pour EIU, c’est le résultat de politiques actives pour la réduction de la criminalité et l’amélioration sensible des transports publics. 

A l’autre extrêmité du classement, on retrouve essentiellement des villes localisées dans des pays en développement et/ou en conflit, comme au Zimbabwe, au Bangladesh, en Syrie ou encore en Libye. 

Marjorie Thery
Marjorie Théry

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."