Bilan

Genève récompense la solidarité et la résilience

A situation exceptionnelle, prix exceptionnel. Le prix genevois 2020 de l’innovation a été remis conjointement aux Hôpitaux universitaires de Genève et à Genève-Cliniques ce mardi 22 septembre.

Les HUG figurent parmi les lauréats 2020, avec Genève-Cliniques.

Crédits: Keystone

Une fois n’est pas coutume. Le prix genevois 2020 de l’innovation a été remis conjointement aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et à Genève-Cliniques, l’association des cliniques privées genevoises, pour leur collaboration exemplaire pendant le pic de la crise sanitaire. Le Prix 2020 de l’économie genevoise a, quant à lui, été décerné symboliquement à l’ensemble des entreprises genevoises pour les féliciter du courage avec lequel elles affrontent la crise. Rappelons que ces récompenses sont le fruit d’un partenariat public-privé et sont remises par la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG), l’Etat de Genève et l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI).

Situation inédite

A gauche, Bertrand Levrat, à droite Gilles Rufenacht. (DR)
A gauche, Bertrand Levrat, à droite Gilles Rufenacht. (DR)

«Grâce à cette collaboration public-privé, nous avons pu soigner tout le monde, sinon cela n’aurait tout simplement pas été possible», a souligné Bertrand Levrat, directeur général des HUG. Pour la première fois depuis 25 ans, ces institutions ont œuvré main dans la main afin de faire face, ensemble, au pic de la crise du coronavirus, ce qui a permis à Genève de conserver un système de santé performant durant cette période surchargée. «Cela nous a permis de casser deux a priori: les cliniques privées ont prouvé qu’elles possèdent aussi le sens du service public. Et le service public a montré qu’il pouvait faire preuve d’une grande capacité d’innovation», a résumé le directeur général.

«A aucun moment, il n’y a eu de pression entre nous. Cela a, au contraire, contribué à créer des liens, à lancer des ponts pour le futur.» Et, comme Gilles Rufenacht, directeur de Hirslanden Clinique la Colline et Clinique des Grangettes et membre du comité de Genève-Cliniques, l’a rappelé: «Beaucoup ailleurs en Suisse ou dans le monde auraient souhaité une telle coopération entre acteurs. Tout le monde est sorti de sa zone de confort. L’Hôpital a démontré une capacité exceptionnelle, vu sa taille (ndlr. 12'000 collaboratrices et collaborateurs). Et les cliniques privées ont mis en avant l’intérêt général. »

Rappelons que l'association des cliniques privées de Genève, Genève-Cliniques, regroupe neufs établissements : Clinique Belmont, Clinique de Carouge, Clinique Générale-Beaulieu, Hirslanden Clinique des Grangettes, Hirslanden Clinique La Colline, Hôpital de la Tour, Clinique de la Plaine, la Clinique des Hauts d’Anières et la Clinique de Maisonneuve. Ses membres totalisent plus de 2400 collaborateurs et réalisent plus de 24 000 opérations par an.

Cette parfaite coopération privé-public est l’aboutissement d’une collaboration initiée après la dernière réforme de la LAMAL, avec l’appui du conseiller d’Etat Mauro Poggia. Non seulement, il existe désormais une meilleure répartition des opérations selon deux critères : qualité offerte à la population et l’économicité. Mais en plus, ces acteurs sont en train de construire un centre de chirurgie ambulatoire en commun.

Prix de l’économie

A gauche, Vincent Subilia, directeur général de la CCIG, à droit, Michel Balestra, président sortant du jury. (DR)
A gauche, Vincent Subilia, directeur général de la CCIG, à droit, Michel Balestra, président sortant du jury. (DR)

La crise sanitaire ayant ébranlé violemment notre économie, le jury a décidé d’attribuer symboliquement le Prix 2020 de l’économie genevoise à l’ensemble des entreprises genevoises, pour les féliciter du courage avec lequel elles affrontent cette crise et saluer leur résilience et leur faculté d’adaptation. A noter que son président depuis dix ans, Michel Balestra, directeur de Balestrafic, a décidé de passer le relais dès 2021 à Anne-Sophie Dunand-Blaesi, directrice générale et associée d’Aprotec. Relevons que la remise officielle des trophées n’a pas été annulée. L’événement se déroule le 22 septembre dans la soirée au BFM, mais en présence que de 200 invités au-lieu des 700 habituels, avec un repas assis en lieu et place de l’habituel cocktail dinatoire.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."