Bilan

Genève Aéroport: croissance plus faible du nombre de passagers en 2018

L'aéroport de Genève a vu sa croissance ralentir en 2018. Le trafic passagers a augmenté de 1,9% en comparaison annuelle. Le fret en revanche a connu une progression de 7% sur un an.

Malgré la modeste croissance, la desserte de l'aéroport, qui compte plus de 140 destinations, s'est renforcée.

Crédits: keystone

Le trafic passagers a augmenté de 1,9% en comparaison annuelle à l'aéroport de Genève, pour un total de 17,677 millions de personnes, tandis que le nombre des mouvements d'avions baissait de 1,9%. En 2017, le nombre de passagers avait bondi de 5% par rapport à 2016, d'où la nette décélération constatée pour 2018, selon les chiffres fournis lundi par l'aéroport genevois. Le fret en revanche a connu une progression de 7% au cours de l'année écoulée par rapport à 2017.

La hausse modérée du nombre de passagers va de pair avec le recul des mouvements d'aéronefs. Cointrin a été le théâtre de 187'162 atterrissages et décollages sur les 12 derniers mois (-1,9%). Un an plus tôt, l'aéroport avait vu le nombre de mouvements augmenter de 0,5%.

Optimisation des taux de remplissage 

Ces statistiques de Genève Aéroport confirment une nouvelle fois le découplage entre l'évolution du nombre de passagers et celle des mouvements d'appareils. La meilleure adaptation des capacités (les compagnies optent pour des avions de plus grande taille) ainsi que l'optimisation des taux de remplissage des avions expliquent ce phénomène.


Constat positif, les émissions sonores, outre la baisse du nombre d'avions, ont diminué sous l'effet des choix d'appareils opérés par les compagnies actives à Genève. Les Bombardier CSeries, les A320neo, les A350 et les Boeing 787 se montrent relativement moins bruyants et moins gourmands en kérosène, relève le communiqué.

Malgré la modeste croissance, la desserte de l'aéroport, qui compte plus de 140 destinations, s'est renforcée. De nouveaux vols long-courriers, notamment la liaison entre Genève et Addis Abeba trois fois par semaine ouverte par Ethiopian Airlines en 2018, ont permis cette évolution.

Fret en forte hausse 

L'activité fret aérien a connu une augmentation significative de 7%, pour s'établir à 95'270 tonnes. L'évolution positive des volumes de fret constitue un baromètre de l'économie régionale, relève encore Genève Aéroport.


Les compagnies aériennes se disputant les dix premières places en termes de parts de marché sont Easyjet (45,0%), Swiss (11,8%), British Airways (4,9%), Air France (4,1%), Lufthansa (3,8%), KLM Royal Dutch Airlines (2,5%), Brussels Airlines (2,2%), TAP Portugal (2,2%), Iberia (2,1%) et Emirates (1,9%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."