Bilan

General Motors retire Chevrolet d'Europe

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé jeudi qu'il allait retirer sa marque Chevrolet des marchés d'Europe de l'Ouest et de l'Est à compter de 2016.
General Motors retire Chevrolet d'Europe pour faire de la place à Opel et Vauxhall.

«Notre marque Chevrolet n'aura plus de présence générale en Europe de l'Ouest et de l'Est, en raison d'un modèle économique délicat et de la situation économique difficile en Europe», a expliqué GM dans un communiqué.

Le groupe, qui peine de longue date à dégager des bénéfices sur le marché européen, veut dorénavant concentrer sa stratégie sur ses marques Opel et Vauxhall, et ainsi réduire la complexité de son offre.

Il prévoit toutefois de continuer à vendre certains modèles emblématiques de la marque comme la Corvette en Europe de l'Ouest et de l'Est et de maintenir sa présence entière sur les marchés russes et de la Communauté des Etats indépendants (CEI).

«Cela améliorera (les perspectives des) marques Opel et Vauxhall et réduira la complexité du marché liée à la présence d'Opel et Chevrolet en Europe de l'Ouest et de l'Est», a expliqué le constructeur.

En revanche, «en Russie et dans la CEI, les marques sont clairement définies et distinguées, et en conséquence plus compétitives sur leurs segments respectifs», d'où la décision de continuer à y commercialiser Chevrolet.

Le retrait du marché européen va se traduire par une charge exceptionnelle nette de 700 millions à 1 milliard de dollars, ventilée sur le dernier trimestre 2013 et les deux premiers de 2014, a précisé GM.

Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."