Bilan

Fribourg a soutenu 17 projets en 2015, pour 380 nouveaux emplois

Reflet d'une conjoncture économique incertaine, le nombre de projets soutenus par la Promotion économique fribourgeoise a chuté presque de moitié en 2015.

Malgré que le nombre d'entreprises en visite grâce au GGBa ait doublé, cela a seulement provoqué l'implantation de trois sociétés.

Crédits: Keystone

Reflet d'une conjoncture économique incertaine, le nombre de projets soutenus par la Promotion économique fribourgeoise a chuté presque de moitié en 2015. Il n'y a eu que 17 extensions ou implantations d'entreprises, contre 32 l'année précédente.

Plusieurs projets ont été abandonnés ou reportés. Et il a fallu prendre des mesures défensives, ne visant pas seulement la création mais aussi le maintien d'emplois, a expliqué la Promotion économique mercredi en présentant son rapport annuel.

Les annonces de Glas Trösch, Polytype, Elanco et Tetra Pak ont marqué les esprits. Le canton a fait des efforts pour que les sites délaissés soient valorisés au mieux. Et il a contribué à ce qu'une entreprise étrangère comptant une centaine d'emplois échappe à la fermeture grâce à une reprise par des entrepreneurs fribourgeois.

Quant aux 17 projets de développement soutenus, ils permettront la création de 380 emplois à moyen terme - 90% dans l'industrie et 10% dans les services. Onze projets étaient des créations d'entreprises. Dix dossiers étaient suisses et sept étrangers.

185 millions

L'ensemble représente un total d'investissements de 185 millions de francs, contre 252 millions pour les projets de l'année d'avant. Deux grands dossiers ont marqué 2015.

L'un concernait l'extension du siège de Comet - entreprise fribourgeoise spécialisée dans les systèmes de contrôle de matériaux - à Flamatt (60 millions de francs, 250 nouveaux postes). L'autre touchait le centre logistique du groupe de luxe genevois Richemont à Villars-sur-Glâne (60 millions).

La Promotion économique a aussi soutenu l'implantation dans le canton de neuf entreprises, dont six en provenance de l'étranger. Ces dernières venaient de France, des Etats-Unis, de Chine, d'Espagne et de Russie.

Enfin, onze nouveaux projets ont été soutenus dans le domaine de la politique régionale, parmi lesquels le Festival des Lumières de Morat. Cela porte à 51 le nombre de projets soutenus dans le cadre de ce programme pluriannuel 2012-2015.

GGBa insuffisant

Durant l'année sous revue, la Promotion économique a accueilli dans le canton plus de cinquante entreprises en provenance de 16 pays. Plus de la moitié de ces visites étaient liées à la collaboration avec l'association intercantonale Greater Geneva Berne Area (GGBa).

Malgré que le nombre d'entreprises en visite grâce au GGBa ait doublé, cela a seulement provoqué l'implantation de trois sociétés. Cela reste insuffisant, jugent les Fribourgeois.

Mais ceux-ci constatent une bonne collaboration et la présence de projets de qualité au sein de l'association. Ils ont donc reconduit leur contrat sur la même base de prix réduit qu'en 2013: 120'000 francs de cotisation et 180'000 francs de mandat de prestation.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."