Bilan

Franc fort: le Valais touristique veut agir de façon coordonnée pour l'été

Les responsables touristiques valaisans ont préféré ne pas agir dans l'urgence face à l'appréciation du franc. Ils réfléchissent maintenant à des solutions communes pour l'été 2015.

Valais/Wallis Promotion préfère accompagner le franc fort en pensant "durable": "Nous devons orienter nos actions vers une clientèle moins sensible au prix mais par contre très attentive à la qualité des prestations".

Crédits: Keystone

Le Valais touristique n'a pas voulu agir dans l'urgence face au franc fort. Il planche sur une action coordonnée pour l'été 2015. Seules quelques stations, dont Verbier, appliquent d'ores et déjà des mesures concrètes avec un taux de change fixe ou des rabais, selon Valais/Wallis Promotion.

Après un début de saison d'hiver difficile, les responsables touristiques valaisans respirent un peu. L'arrivée de la neige a attiré nombre de touristes, et les vacances de février s'annoncent plutôt bien.

Le franc fort n'a pas provoqué une avalanche d'annulations à court terme mais il suscite beaucoup d'inquiétude dans la branche car la situation est appelée à durer. Valais/Wallis Promotion, qui a une vision générale de la situation touristique du canton, n'a pas voulu agir dans la précipitation.

Il a réuni autour d'une table les différents acteurs du tourisme afin de réfléchir et d'établir ensemble une action pour l'été 2015. "Ce n'est pas en développant à tout-va des actions isolées que nous parviendront à passer l'épaule. Nous devons trouver des solutions communes qui mettent au centre le client", a indiqué jeudi à l'ats Damian Constantin, directeur de Valais/Wallis Promotion.

CLIENTÈLE SUISSE PRIORITAIRE

A long terme, impossible de lutter contre la force du franc. Valais/Wallis Promotion préfère donc l'accompagner en pensant "durable". "Nous devons orienter nos actions vers une clientèle moins sensible au prix mais par contre très attentive à la qualité des prestations".

Au coeur de cette clientèle se trouvent les Suisses, qui constituent 52% des hôtes du Valais. "Nous avons mené une étude d'image en février 2014. Elle a révélé un chiffre saisissant: près de la moitié des Suisses sondés n'est que très rarement, voire jamais venue en Valais. Il y a donc un fort potentiel", souligne Damian Constantin.

Les activités sur le marché suisse seront donc renforcées. Ceci tout en poursuivant le travail sur des marchés internationaux via le réseau de Suisse Tourisme, précise le directeur de Valais/Wallis Promotion.

Un concept sera présenté aux différents partenaires touristiques qui devront choisir entre trois options. "D'ici début mars, nous informerons le public".

RABAIS DE 15%

Plusieurs stations valaisannes n'ont pas souhaité attendre l'été prochain pour réagir au franc fort. Parmi elles Verbier, qui a annoncé mercredi soir un rabais de 15% pour les clients qui font une nouvelle réservation d'appartements ou de chalets ainsi que sur la location de matériel de ski ou l'achat de matériel dans les magasins de sport.

A Grächen, un taux de change fixe avec la monnaie unique sera mis en place à 1,35 franc pour un euro du 7 mars au 12 avril. Une mesure qui avait déjà été prise par le passé.

Les Portes-du-Soleil, domaine franco-suisse, ont baissé leurs prix de 15% au lendemain de l'abandon du taux plancher. Elles restent ainsi concurrentielles par rapport aux stations françaises du même domaine.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."