Bilan

Franc fort: le Conseil fédéral mise sur la BNS

Le Conseil fédéral continue de miser sur la BNS et l'amélioration des conditions cadre de l'économie pour faire face au franc fort.

Le Conseil fédéral présentera cet automne une série de nouvelles mesures pour alléger administrativement l'économie. Johann Schneider-Ammann soumettra par ailleurs en août un concept de politique de croissance, qui servira de socle à un train de mesures concret à définir d'ici à la fin de l'année.

Crédits: Keystone

Le Conseil fédéral continue de miser sur la Banque nationale (BNS) et l'amélioration des conditions cadre de l'économie pour faire face au franc fort. Plusieurs mesures dans ce sens devraient être présentées à la fin de l'année.

Le gouvernement a refait mercredi le point de la situation. La période est difficile. La croissance accuse un net ralentissement et le chômage augmente. L'industrie des machines, le tourisme et le commerce de détail subissent une forte pression pour réduire leurs coûts. Dans ces secteurs, la menace de pertes d'emplois est élevée.

Si le basculement vers une crise grave demeure peu vraisemblable, le sort de la Grèce pèse toutefois comme une épée de Damoclès sur l'avenir économique.

Comme jusqu'ici, le gouvernement mise sur la BNS pour stabiliser les prix et la situation conjoncturelle, deux facteurs liés à l'évolution des taux de change. Pour influer sur ces derniers, la politique des taux d'intérêt négatifs est pour l'heure privilégiée. La BNS peut aussi intervenir au besoin sur le marché des devises.

D'autres mesures ont déjà été prises par le Conseil fédéral ou les services du ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann. Le recours accru au chômage partiel a peu été sollicité par les entreprises, car leurs carnets de commandes datent encore en partie d'avant la suppression du taux plancher face à l'euro.

Le gouvernement entend en outre continuer de présenter des mesures permettant d'améliorer les conditions cadre de l'économie à long terme. Il compte parmi ces projets la troisième réforme de l'imposition des entreprises.

Le Conseil fédéral présentera cet automne une série de nouvelles mesures pour alléger administrativement l'économie. Johann Schneider-Ammann soumettra par ailleurs en août un concept de politique de croissance, qui servira de socle à un train de mesures concret à définir d'ici à la fin de l'année.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."