Bilan

Franc fort: 10'000 personnes au chômage partiel à fin février

Si le nombre de chômeurs partiels a doublé par rapport à janvier, la mesure touche moins de personnes que lors de l'introduction du taux plancher en 2011, a estimé Johann Schneider-Ammann.

Selon les derniers chiffres publiés par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin février, 600 entreprises avaient fait la demande pour du chômage partiel.

Crédits: Keystone

Le chômage partiel concernait 10'000 personnes à fin février en Suisse. C'est le double par rapport au mois précédent, a indiqué lundi le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann à la RTS. Mais la suppression du taux plancher a moins d'effet que lors de son introduction en 2011, selon lui.

Par rapport à 2011, les chiffres du chômage partiel sont modestes, a déclaré le chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR). Ils étaient sept fois plus importants en juillet-août 2011 qu'en janvier-février 2015. Le premier choc, soit l'introduction du taux plancher, était beaucoup plus sévère.

Selon les derniers chiffres publiés par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin février, 600 entreprises avaient fait la demande pour du chômage partiel. Leur nombre à fin décembre 2014 était de 211. En fin d'année toujours, le chômage partiel concernait 2081 personnes, selon les chiffres les plus actuels.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."