Bilan

Fonctionnaires le dernier bastion romand

La Suisse de la fonction publique est coupée en deux par la Sarine. Du côté alémanique, les statuts des employés ont déjà été complètement modifiés, tandis que les romands tardent à procéder à de profondes réformes. Eclairage.
Crédits: Imagesource/getty images

Haro sur le statut des fonctionnaires

«Vous jouez comme des fonctionnaires!», a lancé à ses joueurs le directeur sportif du club allemand de Borussia Dortmund au terme d’un match de football qui s’est conclu, le 26 février dernier, sur un décevant résultat nul. Au nord du Rhin, les véritables employés de la fonction publique ont ressenti ces propos comme du mépris. Ce n’est pas nouveau. Depuis la création de l’Etat moderne, les ronds-de-cuir ont toujours fait l’objet de railleries. On les accuse d’être passifs, peu motivés et de recourir facilement à la grève. 

Or, leur employeur commence à mettre le pied dans la fourmilière. Par exemple, sous la pression de déficits budgétaires continus, la France, paradis européen des fonctionnaires avec l’Italie, veut assouplir les règles en vigueur avec l’introduction de primes au mérite, abolir le statut de cheminot et réduire les effectifs d’au moins 120  000 collaborateurs. 

Une révolution par rapport à la situation en Suisse. Au cours de ces quinze dernières années, la Confédération et de très nombreux cantons ont procédé à de vastes réformes. La Suisse romande est cependant restée au bord du quai. Pourquoi? Quel est le statut des employés de la fonction publique? Sont-ils trop nombreux et trop payés? Touchent-ils des retraites trop avantageuses? Genève est-il le dernier bastion des fonctionnaires? 

Bilan a cherché à répondre à toutes ces questions qui font régulièrement l’actualité.

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."