Bilan

Flughafen Zürich: accentuation du mouvement de baisse du trafic

En novembre le nombre d'avions ayant décollé et atterri à l'aéroport de Zurich a reculé de façon nette par rapport à octobre. Si une partie de la baisse s'explique par des facteurs saisonniers, à l'image de la comparaison d'une année à l'autre, l'essentiel de la chute reflète l'intensification des mesures prises pour endiguer la crise pandémique.

Le 10 décembre, l'aéroport de Zurich publiera les chiffres détaillés du trafic pour le mois de novembre.

Crédits: DR

Dévoilés mardi par Flughafen Zürich, la société exploitant le tarmac zurichois, les derniers chiffres montrent que seuls 2653 décollages ont eu lieu le mois dernier, soit un bon tiers de moins qu'en octobre. Par comparaison avec novembre 2019 le trafic aérien s'écarte à nouveau du niveau ayant précédé l'apparition de la pandémie. 73% de moins de décollages ont été enregistrés dans la période sous revue par rapport à l'année dernière.

En clair, le mouvement de baisse observé depuis l'été se poursuit. Alors que la différence entre les chiffres d'août et ceux de l'année dernière s'est établie à 58% , elle a fait un saut à 63% en septembre et à 66% en octobre. En juin l'écart se situait même à 82 %. Mais le pire fut observé en avril et de mai, en plein confinement, avec un écart de plus de 90 % avec le niveau de l'année précédente.

Les chiffres de Flughafen Zürich comprennent tous le vols, y compris le fret, les vols d'affaires et les vols privés. ils indiquent aussi que les compagnies aériennes ont à nouveau considérablement réduit leurs programmes de vols au cours de l'automne.

Le 10 décembre, l'aéroport de Zurich publiera les chiffres détaillés du trafic pour le mois de novembre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."