Bilan

Fédérales 2019: l'UDC veut revitaliser l'économie suisse

Face aux difficultés de l'économie mondiale, aux taux d'intérêt négatifs et à des règles fiscales internationales, l'UDC appelle à un programme de revitalisation de l'économie suisse. L'objectif est de contribuer au maintien des emplois.

Pour éviter « l'effondrement de ses exportations », la Suisse doit chercher à conclure de nouveaux accords de libre-échange tout en tenant compte de la situation particulière de son agriculture, soutient l'UDC.

Crédits: Keystone

Ces revendications figurent dans une motion déposée en juin par Hannes Germann (UDC/SH). Le Conseil des Etats a soutenu la proposition. Le conseiller fédéral en charge de l'économie, de la formation et de la recherche Guy Parmelin a promis au Conseil des États une analyse de la question d'ici la fin de l'année.

Les perspectives de l'industrie d'exportation se sont assombries, relève l'UDC mardi dans un communiqué. « On assiste à une forte augmentation du nombre de demandes de réductions d'horaire de travail dans l'organisation Swissmem, ce qui confirme une insécurité croissante dans ce secteur parce que le travail commence à manquer dans plusieurs entreprises », indique la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher (UDC/GR).

Plusieurs milliards de francs en jeu

L'UDC pointe également du doigt les taux d'intérêt négatifs, qu'elle considère comme un problème pour l'économie. Parallèlement, la Confédération, les cantons et les communes risquent de perdre des rentrées fiscales à hauteur de plusieurs milliards de francs à la suite de nouvelles règles d'imposition internationales. La communauté internationale n'imposerait pas les entreprises sur le lieu de production mais là où elles vendent leurs biens et services.

« La Suisse pourrait perdre chaque année plus de 10 milliards de francs en recettes fiscales », a déclaré Thomas Aeschi (ZG), chef du groupe parlementaire de l'UDC. Le risque existe que des entreprises actives au niveau mondial, mais aussi régional, délocalisent leur siège social à l'étranger.


Pour éviter « l'effondrement de ses exportations », la Suisse doit chercher à conclure de nouveaux accords de libre-échange tout en tenant compte de la situation particulière de son agriculture, soutient l'UDC.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."