Bilan

Exportations en repli, mais la tendance reste positive

Le commerce extérieur de la Suisse s'est essoufflée au 3e trimestre. Les perspectives sont toutefois à la hausse et BAK Economics n'anticipe par de retournement de tendance.

Les exportations suisses devraient continuer de progresser, en dépit d'un troisième trimestre souffreteux, d'après BAK Economics.
Crédits: afp

La dynamique du commerce extérieur de la Suisse s'est essoufflée au 3e trimestre 2018, ce dernier subissant son premier repli depuis sept trimestres. Tant les importations que les exportations se sont tassées, au regard du record établi trois mois auparavant. Sur la période sous revue, la balance commerciale s'est établie à 3,55 milliards de francs, d'après l'Administration fédérale des douanes (AFD).

Après six trimestres de croissance continue, les exportations ont fléchi de 2,9% entre juillet et fin septembre, parvenant cependant à dépasser 54,2 milliards, un "très haut niveau". En termes réels, soit compte tenu de l'inflation, le repli s'est inscrit à 2,3%. Tous les groupes de biens ont présenté un tassement, à l'exception de celui des instruments de précision. Présentant une tendance haussière depuis le début 2017, ces derniers ont vu leurs livraisons à l'étranger progresser de 1,5% et atteindre un niveau record de 4,27 milliards de francs.

Lire aussiLes exportations horlogères baissent en septembre

Les exportations horlogères suisses ont elles aussi subi un ralentissement. Elles ont enregistré en septembre leur première baisse mensuelle depuis le mois d'avril 2017. Elles se sont inscrites à 1,7 milliard de francs, soit un repli de 6,9% sur un an, annonçait en parallèle la Fédération de l'industrie horlogère (FH). De janvier à septembre, les ventes à l'étranger de l'industrie horlogère se sont toutefois étoffées de 7,5% à 15,49 milliards.

Pas de retrounement de tendance 

Les exportations suisses devraient continuer de progresser. En dépit d'un troisième trimestre souffreteux, l'institut d'études conjoncturelles BAK Economics ne voit pas se dessiner un retournement de tendance. Dès le début du trimestre on a vu se manifester les premiers signes d'un net affaiblissement des exportations, une tendance qui s'est encore renforcée en septembre, a indiqué Alexis Bill-Körber, responsable de la recherche macroéconomique de BAK Economics à l'occasion de la présentation des prévisions automnales de l'institut bâlois.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."