Bilan

Excédent commercial de 3,1 milliards de francs en novembre pour la Suisse

Les exportations suisses sont toujours au beau fixe et l'excédent de 3,1 milliards de francs porte le volume annuel au-delà de 19 milliards sur l'année en cours, pour la première fois.

Nouveau record en vue en 2018 pour l'excédent commercial suisse avec l'étranger.

Crédits: AFP

Le commerce extérieur suisse a poursuivi sa progression en novembre, les exportations franchissant pour la première fois la barre des 19 milliards de francs. A l'inverse, les importations ont continué leur spirale négative, accusant un repli pour le sixième mois consécutif.

La balance commerciale a bouclé sur un excédent de 3,1 milliards, contre 2,5 milliards lors du mois précédent, a indiqué l'Administration fédérale des douanes jeudi. En Septembre, elle avait clôturé sur un excédent de 1,2 milliard.

Les exportations ont progressé sur un mois à 19,2 milliards de francs, soit une hausse de 1,8% en valeur nominale ou 1,0% en valeur réelle, c'est-à-dire corrigée de l'inflation, sur une base ajustée des variations saisonnières.

L'essor s'explique par le secteur des produits chimiques et pharmaceutiques, pour lequel les ventes à l'étranger ont progressé de 4,1% (réel). Les ventes horlogères ont également contribué à la solide performance (+2,5%). A l'inverse, le secteur des machines et électronique a essuyé un recul de 1,9%, de même que celui des métaux (-1,7%).

De leur côté, les importations ont reculé pour le sixième mois consécutif, essuyant un repli de 1,2% (nominal) ou 1,5% (réel) à 16,1 milliards. Les secteurs des machines et électronique (-5,7%, réel) ainsi que des métaux (-2,5%) ont plombé le résultat, indique l'AFD. Par contre, les importations de véhicules ont par contre progressé de 1,5%.

Amérique du Nord en soutien

Par région, les ventes à l'étranger ont gagné du terrain en Amérique du Nord (+5,3%, nominal) et en Asie (+1,2%). La Chine (+14,1%) s'est montrée particulièrement friande des produits helvétiques alors que le Japon (-9,3%) les a plutôt boudés.

Vers l'Europe, les exportations se sont repliées de 1,1%, un recul dont l'Allemagne (-6,1%) et la France (-2,3%) sont particulièrement responsables. Vers les autres régions de moindre importance pour le commerce extérieur suisse, les ventes ont également reculé, tant en Amérique latine (-3,4%) et qu'en Afrique (-7,6%).

Côté importations, une contraction a été enregistrée en provenance d'Asie (-4,7%) et d'Europe (-0,8%). Entre les pays, la situation est contrastée, avec un repli de l'achat de produits chinois (-9,6%) mais une hausse de 12,3% pour ceux de Hong-Kong. Les importations venant d'Amérique du Nord ont progressé de 3,7%, grâce aux Etats-Unis (+8,7), mais sur l'ensemble de l'année elles sont en stagnation.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."