Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Européens et Américains frappent l'économie russe

"Ce n'est pas une nouvelle guerre froide", a cependant estimé Barack Obama hier, dans une déclaration depuis la Maison Blanche. "C'est un problème très spécifique lié à l'attitude de la Russie qui refuse de reconnaître que l'Ukraine peut suivre sa propre voie".

AFP