Bilan

Etre parent, ça s’apprend!

Dans certaines écoles privées romandes, des programmes destinés aux parents d’élèves apportent des conseils pratiques sur l’éducation et la parentalité.

L’enfant apprendrait plus et mieux dans un environnement bienveillant.

Crédits: Jessie Casson/Getty images

«On ne naît pas parent, on le devient», disait autrefois la célèbre pédiatre et psychanalyste Françoise Dolto. Afin de soutenir les parents dans l’éducation de leurs enfants, le Collège du Léman à Versoix (GE) a mis en place la Parent Academy. Ce nouveau programme offre divers types de services: conseils pratiques sur l’éducation et la parentalité illustrés dans une série de courtes vidéos, séances virtuelles de questions-réponses et de coaching, mais aussi ateliers thématiques de 40 minutes.

Comment établir une relation basée sur le respect, l’écoute et la bienveillance? Jouer, est-ce utile pour créer du lien? Comment identifier les émotions derrière les paroles? Quelles sont les clés pour construire sa résilience et son estime de soi? Quelle est l’importance des devoirs? Comment travailler en bonne intelligence avec les enseignants de votre enfant? Toutes ces questions, et bien d’autres encore, sont traitées par le panel d’éducateurs et d’experts du Collège du Léman. «De nombreuses recherches font un lien entre le comportement parental et le développement de l’enfant, indique Bridget Curran, responsable du soutien scolaire et thérapeute en comportement cognitif. Autrement dit, il y a un lien direct entre le bien-être de l’enfant et celui de ses parents. Anticiper au mieux ses besoins, être à l’écoute et développer des relations plus étroites et plus riches en tant que famille, réfléchir ensemble, tels sont les objectifs de nos sessions. Notre programme donne les outils pédagogiques pour aider le parent et l’enfant à se connecter positivement.» Ces moments sont aussi des occasions d’échanger avec d’autres parents et de réaliser que beaucoup se posent les mêmes questions et traversent des moments de doute.

Faciliter l’éducation

A noter que des helplines parentales similaires ont été mises en place dans d’autres écoles privées. «Au Collège Champittet (sis à Pully, Lausanne et Nyon), nous offrons un service aux parents qui souhaitent faciliter l’éducation de leurs enfants et l’enseignement à domicile, indique le directeur de l’établissement Philippe de Korodi. Deux de nos enseignants sont spécialisés en éducation positive et apprennent aux parents à dire non avec fermeté, calme et bienveillance.» Il rappelle que les enfants sont malmenés par la pandémie, raison pour laquelle le Collège Champittet a sollicité les services d’Andrew Cope en cette période particulière. «Docteur ès bonheur» et coauteur du livre The Art of Being Brilliant, cet auteur pour enfants invite les parents d’élèves à regarder le monde avec optimisme et une curiosité gourmande, malgré les restrictions sanitaires.

«De nombreuses recherches font un lien entre le comportement parental et le développement de l’enfant»

Pour rappel, l’«éducation positive» désigne une manière particulière de penser et de pratiquer la formation d’autrui, en particulier lorsque le formateur est un adulte, et le formé un enfant. Les éducateurs se réclamant de ce concept partagent les postulats suivants: l’enfant apprend plus et mieux dans un environnement protecteur et bienveillant, lorsqu’il est confronté à des attentes élevées mais soucieuses de «son bien» et des meilleures manières de l’y conduire. L’école positive procède par conséquent sans violence physique ou psychique, c’est-à-dire sans mises en garde, menaces ou punitions. Mélange idéal d’attention et de fermeté, elle refuse à la fois le rapport de force et l’abus de complicité.

Castilloamanda2018 Nb
Amanda Castillo

Journaliste

Lui écrire

Amanda Castillo est une journaliste indépendante qui écrit pour la presse spécialisée. Diplômée de l'université de Genève en droit et en sciences de la communication et des médias, ses sujets de prédilection sont le management et le leadership. Auparavant, Amanda Castillo a travaillé six ans en tant que greffière-juriste au Tribunal des prud’hommes. Les nombreuses audiences auxquelles elle a assisté lui ont permis de se familiariser en détail avec les problématiques du monde du travail et de l’éthique professionnelle. Elle est l'auteure d'un livre, 57 méditations pour réenchanter le monde du travail (éd. Slatkine), qui questionne la position centrale du travail dans nos vies, le mythe du plein emploi, le salariat, et le top-down management.

Du même auteur:

Les hommes rêvent de jeunesse éternelle
La longue série noire de la famille royale espagnole

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."