Bilan

Etats-Unis: le chômage diminue plus que prévu en août, à 8,4%

Le taux de chômage aux Etats-Unis est tombé à 8,4% en août, repassant sous les 10% pour la première fois depuis avril et diminuant bien plus que prévu par rapport à juillet, a annoncé vendredi le département du Travail.

L'économie américaine a créé 1,4 million d'emplois en août, en ligne avec les attentes.

Crédits: Pixabay

Les analystes tablaient sur 9,8%. En juillet, le chômage était de 10,2%.

Par ailleurs, l'économie américaine a créé 1,4 million d'emplois en août, en ligne avec les attentes.

Cela reste toutefois bien loin du niveau d'avant la pandémie de Covid-19, puisque le pays comptait en août 11,5 millions d'emplois de moins qu'en février 2020, quand le marché du travail était au plus haut en 50 ans.

Beaucoup d'emplois, qui ont été recréés, sont précaires: si le nombre de personnes en temps partiel subi a diminué par rapport à juillet, ils sont encore 3,3 millions de plus qu'en février à ne pas être en mesure de travailler à temps plein.

"Ces améliorations sur le marché du travail reflètent la reprise continue de l'activité économique qui avait été réduite en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19) et des efforts pour la contenir", souligne le département du Travail dans son communiqué.

Toutefois, il s'agit entre autres d'emplois temporaires créés par l'administration pour le recensement de la population.

Le département du Travail fait également état de "gains d'emplois notables (...) dans le commerce de détail, les services professionnels et aux entreprises, les loisirs et l'hôtellerie, et dans les services d'éducation et de santé".

Et 534.000 personnes qui étaient au chômage temporaire sont désormais au chômage permanent, leur employeur n'étant pas en mesure de les réembaucher.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."