Bilan

Et si la Sardaigne devenait le 27e canton suisse?

Alors que la Crimée pourrait voter pour quitter l'Ukraine et rallier la Russie, des citoyens italiens ont lancé une initiative pour rattacher la Sardaigne à la Suisse et en faire le 27e canton de la Confédération.

En devenant un canton helvétique, la Sardaigne pourrait offrir un accès à la mer à la Suisse.

Jusqu'à présent, la Suisse n'a aucune enclave territoriale fédérale. A l'échelle cantonale, de nombreux cantons ont des territoires situés au milieu d'autres cantons. Mais, au niveau fédéral, la continuité est de mise: les 26 cantons se tiennent dans un espace cohérent. Et si cela changeait? Si la Suisse voyait un nouveau territoire, même pas contigu, se rattacher au pays? C'est l'hypothèse, a priori très farfelue, défendue par un groupe d'habitants de Sardaigne qui ont lancé un mouvement pour que leur île soit rattachée à la Suisse et en devienne le 27e canton. Une page Facebook et un site internet dévolu ont été créés à cet effet.

Pour Andrea Caruso, l'un des initiateurs de l'idée, «la Corse a été annexée par la France voici plus de 250 ans et n'a jamais perdu son identité; l'identité sarde serait encore moins menacée par la Suisse avec un système fédéral qui respecte les minorités et a l'habitude de jongler entre les langues, les ethnies, les religions. S'intégrer à la Suisse serait un processus gagnant pour tous, avec une façade maritime et un apport pour la Suisse tandis que les Sardes pourraient y trouver des compétences organisationnelles et administratives supérieures à ce qu'elles sont actuellement, ainsi qu'une conscience civique accrue».

Une île à racheter à l'Italie

Sur leur site internet qui développe de longs argumentaire en faveur du rattachement de l'île à la Confédération, les responsables affirment qu'«il ne s'agit ni d'une provocation ni d'une boutade mais d'une réflexion sérieuse». Et d'appuyer leur réflexion sur «le tourbillon de crise économique et politique sans issue apparente dans lequel l'Italie est prise».

Ces Sardes apporteraient à la Suisse «une des régions d'Europe les moins peuplées, une façade maritime avec 1900km de côte et deux ports commerciaux d'importance, une nature intacte puisant autant dans les milieux méditerranéens qu'alpin, et une population certes inexpérimentée dans la gestion de ses richesses mais formée et prête à apprendre des savoirs et savoir-faire suisses».

Mais comment faire aboutir ce projet? Les initiateurs avancent trois étapes: le choix du peuple sarde par votation, une volonté suisse d'évaluer la proposition et de faire une offre à l'Italie, et l'acceptation de cette dernière. Car pour faire passer la pillule, ils n'envisagent rien de moins qu'un rachat de l'île par la Suisse qui permettrait d'éponger une partie de la dette italienne. Ils se gardent bien cependant d'évaluer le prix auquel la Suisse pourrait racheter leur île.

Pour promouvoir leur idée, les initiateurs du projet ont déjà prévu une version en langue allemande, mais pas encore en français ou en romanche. Du côté du nouveau canton qu'ils envisageraient de former, un drapeau a déjà été dessiné qui intègre les têtes de maures du drapeau sarde et la croix blanche sur fond rouge du drapeau suisse.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."