Bilan

En Suisse, le taux de chômage retombe à 3,6% en mars

155'324 personnes étaient inscrites au chômage à fin mars auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 6093 de moins que le mois précédent.

Au cours du mois sous revue, le chômage des jeunes (15 à 24 ans) a cédé 7,7% à 18'907, mais sur un an il a pris 3,9%.

Crédits: Keystone

Le taux de chômage en Suisse a diminué en mars, passant à 3,6% contre 3,7% le mois précédent, indique vendredi le Secrétariat d'État à l'économie (Seco) dans son pointage mensuel. En revanche, ce taux s'est étoffé de 7% en comparaison annuelle.

En chiffre absolu, 155'324 personnes étaient inscrites au chômage à fin mars auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 6093 de moins que le mois précédent. Et sur un an, ce nombre s'est enrobé de 10'216 chômeurs.

Corrigé des valeurs saisonnières (CVS), le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage à 3,5% par rapport à février.

Au cours du mois sous revue, le chômage des jeunes (15 à 24 ans) a cédé 7,7% à 18'907, mais sur un an il a pris 3,9%.

Par région, la Suisse alémanique enregistre un taux de chômage moins élevé (3,1%) que le Tessin et la Romandie (4,8%). En outre, il y a presque trois fois moins de chômeurs chez les Suisses (2,5%) que chez les ressortissants étrangers (7,1%), qui représentent 47,9% des chômeurs inscrits.

Le Seco souligne aussi que le taux de chômage est plus important chez les hommes (3,8%) que chez les femmes (3,3%). La gent féminine est aussi moins représentée (41,8%) au niveau des chômeurs inscrits que la masculine (58,2%).

Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a quant à lui fléchi de 259 unités à 10'386 en mars, précise le Seco.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."