Bilan

En Allemagne, la croissance du PIB est confirmée à 0,3% au troisième trimestre

La consommation des ménages et les dépenses de l'Etat, qui débourse beaucoup notamment pour les réfugiés, ont sauvé la mise à l'économie allemande au troisième trimestre.

Le Produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne a progressé de 0,3% au troisième trimestre par rapport au deuxième, selon ce chiffre définitif qui confirme la première estimation communiquée il y a peu par Destatis.

Crédits: AFP

La consommation des ménages et les dépenses de l'Etat, qui débourse beaucoup notamment pour les réfugiés, ont sauvé la mise à l'économie allemande au troisième trimestre, selon des chiffres détaillés dévoilés mardi par l'Office fédéral des statistiques Destatis.

Le Produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne a progressé de 0,3% au troisième trimestre par rapport au deuxième, selon ce chiffre définitif qui confirme la première estimation communiquée il y a peu par Destatis.

La consommation des ménages a augmenté de 0,6% sur le trimestre, selon les données détaillées publiées par l'Office mardi, et celle de l'Etat de 1,3%. A l'inverse, sur fond d'incertitudes autour d'un possible éclatement de la zone euro et sur les perspectives dans les émergents, les investissements des entreprises se sont repliés de 0,8%.

Le commerce extérieur, qui pendant des années a tiré la croissance allemande, a eu une contribution négative, avec un recul de 0,4%. Celui-ci est imputable à une hausse des importations (+1,1%) nettement plus forte que celle des exportations (+0,2%), ces dernières accusant le coup de la conjoncture assombrie dans certains marchés émergents, gros débouchés pour l'Allemagne.

Ces chiffres confirment le diagnostic d'une économie dont la consommation, et notamment celle des ménages directement corrélée à la santé du marché du travail, est devenue le principal pilier.

Les dépenses publiques pèsent également de plus en plus, et la tendance va se renforcer dans les mois à venir, alors que l'Allemagne accueille des centaines de milliers de candidats à l'asile par mois qu'elle doit loger, nourrir, et, pour ceux appelés à rester, scolariser et former. Ces dépenses supplémentaires vont faire l'effet d'un petit programme de conjoncture, ont prévenu responsables politiques et économistes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."