Bilan

Emmanuel Macron nomme un gouvernement paritaire de 22 membres

Emmanuel Macron a nommé un gouvernement paritaire de 22 membres dont l'ancien animateur de télévision Nicolas Hulot et le centriste François Bayrou.
  • Nicolas Hulot a été nommé ministre de la Transition écologique et Solidaire avec rang de ministre d'Etat.

    Crédits: AFP
  • Bruno Le Maire a été nommé ministre de l'Economie.

    Crédits: AFP
  • François Bayrou devient ministre de la Justice.

    Crédits: AFP
  • La patronne de la RATP Elisabeth Borne nommée ministre chargée des Transports auprès de Nicolas Hulot.

    Crédits: AFP
  • Muriel Penicaud est nommée ministre du Travail.

    Crédits: AFP
  • L'eurodéputée centriste Sylvie Goulard est nommée ministre des Armées.

    Crédits: AFP
  • Le ministre socialiste sortant de la Défense Jean-Yves Le Drian a été nommé ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

     

    Crédits: AFP
  • Marielle de Sarnez est nommée ministre des Affaires européennes.

    Crédits: AFP
  • L'ancienne championne d'escrime Laura Flessel est nommée ministre des Sports.

     

    Crédits: AFP

Emmanuel Macron a nommé mercredi un gouvernement paritaire de 22 membres dont trois ministres d'Etat, le centriste François Bayrou à la Justice, l'ex-animateur de télévision Nicolas Hulot à la Transition écologique et le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb à l'Intérieur, ainsi que l'ancien ministre LR Bruno Le Maire.

Figure de la cause environnementale, Nicolas Hulot intègre pour la première fois un gouvernement à 62 ans, après avoir été sollicité par François Hollande en 2016, après Jacques Chirac. Il a été pendant trois ans "l'envoyé spécial pour la planète" de M. Hollande dans la perspective de la Conférence de Paris sur le climat de 2015.

A gauche, Gérard Collomb hérite de l'Intérieur. Membre de l’aile droite du PS, sénateur-maire de Lyon, soutien de la première heure d’Emmanuel Macron, en larmes pendant la passation des pouvoirs dimanche à l'Elysée, il intègre pour la première fois, à 70 ans, un gouvernement. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères.

Un seul autre membre de l'équipe sortante de Bernard Cazeneuve reste au gouvernement: Annick Girardin, qui obtient le portefeuille de l'Outre-mer.

A droite, dans la foulée de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie. Le sarkozyste Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics.

Le gouvernement fait également la part belle aux centristes, avec le retour, pour la première fois depuis 1997 au sein d'un exécutif, de François Bayrou, accompagné de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes de plein exercice, et Sylvie Goulard, qui hérite des Armées.

Parmi les fidèles d'Emmanuel Macron, Richard Ferrand, député PS sortant et secrétaire général de La République En Marche!, devient ministre de la Cohésion et des Territoires. Jacques Mézard, patron du groupe RDSE (radicaux) au Sénat, est nommé ministre de l'Agriculture.

L'actuel directeur général de l'Essec Jean-Michel Blanquer est nommé ministre de l'Education nationale. L'éditrice Françoise Nyssen hérite du portefeuille de la Culture. Agnès Buzyn est nommée ministre des Solidarités et de la Santé. Muriel Pénicaud hérite du portefeuille du Travail.

L'ancienne championne d'escrime Laura Flessel est, elle, nommée ministre des Sports.

Le gouvernement dirigé par Edouard Philippe (LR) compte également quatre secrétaires d'Etat rattachés à Matignon: Christophe Castaner hérite des Relations avec le Parlement et devient porte-parole du gouvernement, Marlène Schiappa de l'égalité homme-femme, Sophie Cluzel des handicapés et Mounir Mahjoubi du Numérique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."