Bilan

Economiesuisse retravaille ses projections pour 2020 et 2021

Economiesuisse modère mardi tant sa projections de contraction en 2020 que de rétablissement en 2021 pour la conjoncture helvétique. La fédération des entreprises suisse anticipe désormais une décroissance de 3,7% sur l'exercice en cours, contre encore 5,4% en juin dernier. La reprise l'an prochain doit atteindre 3,7%, contre 4,1% au dernier pointage.

Le rétablissement risque de se faire attendre sur les premiers mois de 2021, mais devrait par la suite être soutenu par la disponibilité de vaccins contre le Covid-19.

Crédits: Keystone

L'atténuation de l'effondrement attendu à brève échéance est attribuable essentiellement aux paquets de soutien étatiques, ainsi qu'à des mesures de restrictions face à la pandémie moins sévères que redouté et à la vigueur de l'éphémère reprise en été. Le rétablissement risque de se faire attendre sur les premiers mois de 2021, mais devrait par la suite être soutenu par la disponibilité de vaccins contre le Covid-19, énumère un rapport.

Sur le front des salaires, le renchérissement de 0,3% attendu pour l'année en cours couplé avec une inflation négative de 0,7% doivent faire progresser les rémunération réelles de 1% en moyenne début 2021 par rapport à douze mois plus tôt.

Aux rangs des risque pour la reprise, Economiesuisse égraine une déception sur le front des vaccins, la nécessité d'un reconfinement à l'automne 2021, l'endettement des Etats, l'éclatement de bulles ou la correction de cours surévalués, le conflit commercial persistant entre Washington et Pékin, le Brexit ou encore le regain de protectionnisme généré par la pandémie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."