Bilan

Douze offices postaux menacés dans le canton de Genève

A Genève, sur les 47 offices de poste traditionnels, 35 sont garantis au moins jusqu'en 2020 et 12 sont menacés.

En ville de Genève, 13 offices sur 15 sont garantis jusqu'en 2020. Parallèlement, La Poste ajoutera jusqu'à 19 points d'accès supplémentaires. 

Crédits: Keystone

Tous les cantons romands sont désormais fixés sur l'impact qu'aura la restructuration de La Poste sur leur territoire. Mercredi, c'était au tour de Genève de découvrir les détails. Sur les 47 offices traditionnels, 35 sont garantis au moins jusqu'en 2020 et 12 sont menacés.

Le géant jaune "poursuivra ou entamera un examen minutieux au cas par cas des 12 filiales traditionnelles dont le maintien à l'avenir n'est pas garanti", explique-t-il. Dans deux localités du canton de Genève, La Poste était déjà en négociation avant le mois d'octobre 2016 et les solutions trouvées seront mises en oeuvre dans les prochaines semaines.

En ville de Genève, 13 offices sur 15 sont garantis jusqu'en 2020. Parallèlement, La Poste poursuivra le développement de son réseau en ajoutant jusqu'à 19 points d'accès supplémentaires. Pour ce faire, elle étudie la configuration optimale de points clientèle commerciale et de points de dépôt et de retrait, ainsi que l'emplacement d'automates "My Post 24" dans les grandes localités.

La Poste privilégie la mise en place de filiales en partenariat. Celles-ci présentent l'avantage d'offrir à la clientèle un vaste éventail de services postaux, ainsi que des horaires d'ouverture attractifs, avance l'entreprise. Ce format est apprécié et la collaboration avec un partenaire local renforce l'infrastructure du village ou du quartier concerné.

La Poste procédera à cette mise en place dans les quatre prochaines années en dialogue direct avec les communes. Toute fermeture de filiales traditionnelles sans solution de remplacement sera évitée.

Syndicom proteste

Comme dans les autres cantons où les mesures de restructuration du réseau ont déjà été annoncées, le syndicat syndicom exprime sa désapprobation. "Les points d'accès proposés par La Poste ne présentent pas de véritables alternatives, car ils n'offrent qu'une seule ou un très petit nombre de prestations", critique-t-il dans un communiqué.

"Il ressort clairement" que La Poste "ignore les décisions politiques", dénonce en outre syndicom. En effet, cette annonce arrive alors que le Parlement fédéral multiplie les interventions pour rétablir des exigences minimales dans les régions.

Tant que le Conseil fédéral se contentera d'observer la situation "les bras croisés", cantons et communes ont intérêt à s'opposer fermement au démantèlement, dit syndicom. Les discussions avec La Poste ne devraient se poursuivre que quand la loi aura été révisée. C'est le seul moyen d'éviter d'être placés devant des faits accomplis.

Syndicom ne s'oppose pas, en soi, aux agences postales. Mais elles n'entrent en ligne de compte que si, comme exigé par le Conseil national, elles couvrent toute la palette de services et si les employés sont engagés à des salaires qui correspondent à la convention collective de travail (CCT) Poste. Le reste n'est que de la sous-enchère salariale de la part de La Poste.

Suppression de centaines d'offices 

L'entreprise avait annoncé sa stratégie en octobre dernier. Elle veut faire passer le nombre de points d'accès de 3700 à au moins 4000. Mais les offices de poste traditionnels devraient passer de 1400 à 800 ou 900. Des centaines de places de travail sont touchées.

La Poste a dévoilé ces dernières semaines les détails de ses projets. Sur sol vaudois, 49 offices sur 127 sont en sursis. En terres neuchâteloises, 14 filiales sur 39 pourraient fermer. Dans le Jura, ce sont 15 offices sur 31, dans le canton de Fribourg 24 sur 56, en Valais 22 sur 65 et au Tessin 48 sites sur 109.

Côté bernois, près de la moitié des offices (76) pourraient être transformés ou fermés. Dans le canton de Zurich, 26 offices sont sur la sellette. Dans les Grisons, à Schwyz et à Soleure, près d'un sur deux est menacé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."