Bilan

Douanes: normalisation après 48 heures d'alerte renforcée

Après l'instauration de contrôles aux frontières en réaction aux attentats vendredi soir à Paris, les grands groupes suisses de logistique ont indiqué ne pas subir d'impact sur leurs activités.

Après d'importants bouchons dimanche et lundi matin aux postes frontières de la région genevoise, la situation est en train de se normaliser, a indiqué le porte-parole du Corps des gardes-frontière genevois.

Crédits: Keystone

La situation se normalisait lundi en début d'après-midi aux postes frontières entre la Suisse et la France, après l'instauration de contrôles aux frontières en réaction aux attentats vendredi soir à Paris. Les grands groupes suisses de logistique indiquaient ne pas subir d'impact sur leurs activités.

"Les services des Douanes (françaises) ont établi des contrôles systématiques des personnes et des véhicules à l'entrée et la sortie de la France", a indiqué à AWP une porte-parole de la Direction générales des Douanes à Paris.

Ces contrôles concernent autant les voitures de particuliers que les transports de marchandises et sont complétés par des vérifications inopinées sur le territoire, a-t-elle précisé, ajoutant que les mesures étaient en vigueur "jusqu'à nouvel ordre". 

La France a décrété dans la nuit de vendredi à samedi l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire métropolitain et en Corse. Le président français François Hollande a également décidé le "rétablissement immédiat des contrôles aux frontières", selon un communiqué de l'Elysée.

La Suisse a quant à elle mis en "alerte renforcée" le corps des gardes frontières, avait indiqué samedi le Conseil fédéral dans un communiqué. Après d'importants bouchons dimanche et lundi matin aux postes frontières de la région genevoise, la situation est en train de se normaliser, a indiqué le porte-parole du Corps des gardes-frontière genevois.

"Ca se calme, les frontaliers sont rentrés. Les deux sens sont contrôlés, mais du côté suisse nous effectuons surtout des contrôles visuels", a souligné le chargé de communication.

Contactés par AWP, les spécialistes de la logistique Kühne+Nagel et Panalpina ont indiqué ne pas avoir ressenti d'impact sur leurs activités en raison du renforcement des contrôles à la frontière avec la France.

L'Hexagone est le troisième client des exportateurs suisses, derrière l'Allemagne et les Etats-Unis. Les exportations helvétiques vers la France représentaient sur les neuf premiers mois 2015 un volume de 10,5 mrd CHF, sur un total 80,7 mrd pour l'ensemble de l'UE. Côté importations, les entreprises suisses ont acheté pour 9,9 mrd CHF de marchandises et services sur un total de 88,3 mrd.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."