Bilan

Dopé par le non-alimentaire, le commerce de détail rebondit en mai

Le commerce de détail a profité en mai de la bonne santé de l'ensemble des acteurs vendant des produits non-alimentaires. Corrigés des variations saisonnières, les chiffres d'affaires du secteur ont ainsi gonflé de 2,3% sur un an en termes nominaux. Sur un mois, un recul de 1,9% est constaté.

En rythme mensuel, les stations-service ont vu leurs revenus reculer de 2,4%.

Crédits: keystone

Apurées du renchérissement, soit en termes réels, les ventes de commerce de détail helvétique ont pris 2,8% sur un an et se sont tassées de 1,8% par rapport à avril, selon les indications fournies jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les stations-service ont connu un mois de mai faste, avec une augmentation de 21,3% de leurs chiffres d'affaires en comparaison annuelle, à relativiser puisque la hausse corrigée de l'inflation n'atteint que 1,9%. Sans compter l'apport de cette activité, les recettes du secteur ont augmenté de 1,0% en nominal et de 1,8% en réel.

L'ensemble des commerces écoulant des denrées alimentaires, des boissons voire du tabac ont subi un tassement de leurs revenus de 4,7% sur un an (-3,1% en réel). Le non-alimentaire a généré des chiffres d'affaires en nette progression de 8,0% (+7,9%), une tendance quasi-généralisée parmi les sous-secteurs.

La catégorie "autres biens", qui comprend les vêtements, la pharmacie, l'horlogerie et la bijouterie, a vu ses recettes s'envoler de 18,4% en nominal ou 19,5% en réel, précise le communiqué.

Les équipements des technologies de l'information et de la communication ont rencontré une solide demande, en témoignent des revenus en hausse de 7,5% (+14,7% en réel), tout comme les branches "biens culturels et de loisirs en magasin spécialisé" (+7,3% nominal, +6,2% réel) et "marchés, envoi et commerce sur Internet" (+3,5%, +4,4%).

Seule exception, la catégorie "autres équipements du foyer en magasin spécialisé" a subi un repli de 3,0% en termes nominaux et de 5,6% en termes réels.

En rythme mensuel, les stations-service ont vu leurs revenus reculer de 2,4%. Les commerces de détail de denrées alimentaires, boissons et tabac se sont contractés de 3,0% (-2,7% en réel), une baisse similaire à celle du non-alimentaire (-2,9% nominal, -3,0% réel).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."