Bilan

Didier Burkhalter annonce sa prochaine démission

Chef de la diplomatie depuis novembre 2009, Didier Burkhalter va quitter ses fonctions le 31 octobre prochain.

Interrogé sur ses projets, M. Burkhalter a répondu qu'il souhaitait être moins exposé publiquement.

 

Crédits: Keystone

Le ministre des Affaires étrangères Didier Burkhalter va quitter ses fonctions le 31 octobre prochain, selon une lettre de démission rendue publique mercredi à Berne.

M. Burkhalter, membre du parti radical-libéral, explique "avoir besoin d'écrire une nouvelle page dans sa vie".

Chef de la diplomatie depuis novembre 2009, M. Burkhalter, 57 ans, a aussi été président de la Confédération helvétique en 2014.

Au cours d'une conférence de presse organisée peu après l'annonce de sa prochaine démission, M. Burkhalter a indiqué avoir pris sa décision dimanche dernier, c'était "une évidence", a-t-il dit.

Selon lui, il a obéi à un "sentiment personnel d'avoir envie de faire autre chose", ajoutant qu'il faut aussi "une certaine jeunesse pour gouverner".

Interrogé sur ses projets, M. Burkhalter a répondu qu'il souhaitait être moins exposé publiquement.

Interrogé sur son éventuelle succession au Norvégien Thorbjorn Jagland, actuel Secrétaire général du Conseil de l'Europe, le ministre a répondu: "Je ne me suis pas posé la question, il me reste 4 mois" en tant que ministre.

"Ce n'est pas la question européenne ou la position du Conseil fédéral sur ce dossier qui m'a fait faire ce pas de côté", a encore assuré Didier Burkhalter. "Le dossier européen n'est pas facile, c'est vrai, mais j'en ai vu d'autres", a-t-il conclu.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."