Bilan

Des activistes s'en prennent au Credit Suisse et à Glencore

Un groupe anonyme a revendiqué vendredi avoir endommagé avec des engins pyrotechniques une vitre blindée du bâtiment du Credit Suisse, à Zurich, et détruit une boîte aux lettres de la villa du patron de Glencore, à Rüschlikon (ZH).
Des opposants au Forum économique mondial (WEF) ont endommagé jeudi matin un bâtiment de Credit Suisse à Zurich et la maison du patron de Glencore, Ivan Glasenberg, à Rüschlikon (ZH), causant quelques dommages. Un groupe anonyme a revendiqué vendredi ces actions.

Les activistes ont «attaqué les deux sites de manière coordonnée avec des fusées», selon un texte publié sur le site internet d’extrême-gauche indymedia.org. Ils ont endommagé une vitre blindée du bâtiment de Credit Suisse et détruit une boîte aux lettres à la villa de Rüschlikon. Personne n’a été blessé.

Les dégâts subis par le bâtiment de la grande banque sont évalués à quelques milliers de francs, a indiqué à l’ats un porte-parole de la police municipale de Zurich. Une enquête est en cours.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."