Bilan

D’anciennes friches urbaines, des couteaux suisses et beaucoup de kirsch

Série d'été: Zurich, la Suisse centrale et Zoug regorgent de découvertes à offrir à l’amateur de hauts lieux industriels et économiques. Suivez le guide.

Depuis Ibach, Victorinox invite les voyageurs à découvrir la Swiss Army Knife Valley.

Laissez-vous surprendre. Vous allez passer la Sarine et vous allez adorer ça. Direction Zurich, première agglomération de Suisse, avec quelque 2 millions d’habitants. Modèle de reconversion des friches urbaines dans la version la plus clinquante, le quartier de Zurich-Ouest s’étend autour de la Prime Tower, gratte-ciel de prestige deuxième plus haut de Suisse derrière la tour Roche à Bâle. Le restaurant et lounge Clouds qui permet d’admirer la vue depuis le sommet rouvrira ses portes en septembre. 

A la fois jardin urbain, restaurant, bar et marché de labels locaux de design, le Frau Gerolds Garten reste animé tard la nuit, sous les guirlandes lumineuses. Les arches du viaduc hébergent quant à elles des labels pointus, de même que l’Impact Hub, pépinière d’entreprises dédiées à l’économie durable. Connus pour leurs sacs en bâches de camion recyclées, les frères Freitag ont installé leur magasin amiral zurichois dans une tour faite de conteneurs empilés qui nargue la Prime Tower, en petite sœur voisine.

Sans transition, plongeon dans le chocolat. Lindt : les lapins de Pâques à clochette, les fameuses boules Lindor ou encore les créations de plaques aux goûts sans cesse renouvelés. On ne présente plus l’entreprise de Kilchberg, située au bord du lac de Zurich. Le 13 septembre prochain, l’entreprise doit inaugurer la Lindt Home of Chocolate, un temple dédié à la compagnie signé des architectes bâlois Christ & Gantenbein qui vise à accueillir quelque 350 000 visiteurs par an. La firme promet une fontaine de chocolat de plus de 9 mètres de haut dans le hall d’entrée. D’ici là, le magasin d’usine accueille les touristes. Pour organiser une sortie de groupe, contactez Lindt directement, l’office du tourisme local restant aux abonnés absents.

Egalement dessinée par le Christ & Gantenbein, l’extension du Musée National situé face à la gare principale abrite différentes expositions qui passionneront l’amateur d’histoire. Simplement Zurich explore les multiples facette de l’histoire de la ville, qui se targue d’être le moteur économique de la Suisse. Idées de la Suisse se penche sur les valeurs qui constituent l’identité commune des habitants du pays. Une identité qui doit beaucoup à une certaine idée du travail et de la prospérité.

Un produit mondialement connu

Ces dernières années, toute une offre touristique a été élaborée ces autour du couteau de poche Victorinox, un produit culte connu à l’international sous le nom de Swiss Army Knife. Les sommets Mythen, le Rigi, la commune entièrement piétonne de Stoos de même que le lac des Quatre-Cantons sont fédérés autour de la marque « Swiss Army Valley ». Crée en 1884 à Ibach (SZ), la compagnie est toujours dirigée par la famille fondatrice. Le CEO actuel, Carl Elsener est un représentant de la quatrième génération. «Il n’est malheureusement pas possible de visiter l’usine de Victorinox pour des raisons de sécurité. Cependant, le centre d’accueil Victorinox de Brunnen permet de découvrir l’histoire de cette entreprise. 

La firme exploite en outre un magasin au siège d’Ibach et un autre point de vente dans la vieille ville de Lucerne», rapporte Martina Achermann, porte-parole de l’Office du Tourisme de Lucerne. Ce même bureau organise en outre des visites sur demande d’entreprises comme Chocolatier Aeschbach et Chemins de fer du Rigi, de même que des explorations du tunnel des NLFA en collaboration avec les CFF. Côté gourmandises, dans le canton de Lucerne, les jus de pomme Ramseier à Oberkirch et les biscuits HUG à Malters et Willisau invitent les visiteurs à s’approvisionner à leurs magasins d’usine. Le Musée d’histoire de Lucerne ainsi que le Forum de l’histoire suisse de Schwyz présentent d’intéressants éclairages sur le développement économique de la Suisse centrale.

Du kirsch et des bijoux

Haut-lieu de la finance helvétique et des cryptomonnaies, la région zougoise a aussi des charmes gourmands à faire découvrir. Zoug est aussi réputée pour ses cerises et sa production de kirsch. Sa spécialité la tourte au kirsch, bien chargée en alcool, figure sur la liste officielle du «patrimoine culinaire helvétique». Le voyageur peut visiter la distillerie Etter et assister à la confection d’une tourte au kirsch chez le confiseur Treichler, qui se revendique comme l’inventeur de cette recette.

Présentée comme la plus vieille joaillerie du monde, la maison Lohri accueille la clientèle à Zoug à la Neugasse 27, adresse où des orfèvres ont exercé depuis 1620. La deuxième génération de la famille Lohri veille aujourd’hui sur la bâtisse rénovée dans le style Empire et réouverte en 2016. Grâce à l’efficacité d’un dynamique office du tourisme, il est encore possible de visiter une ferme qui exploite des ruches, une brasserie ou encore une fabrique spécialisées dans les épices. Et puis une jeune scène du design a élaboré un circuit «made in Zoug» qui fait parcourir la vieille ville en rencontrant de nouveaux créateurs de vêtements, meubles, bijoux ou céramiques.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."