Bilan

Crucell pourrait supprimer jusqu'à 380 emplois à Berne

L'arrêt de la production de trois vaccins par la société de biotechnologie néerlandaise Crucell fait planer une lourde menace sur les emplois de son site bernois de Leiden.
L'arrêt programmé de la production de trois vaccins par la société de biotechnologie néerlandaise Crucell met au total en jeu quelque 560 emplois dans trois pays. Crédits: ARCHIVES
Le société de biotechnologie néerlandaise Crucell prévoit de supprimer jusqu'à 380 emplois sur son site de Berne sur les 460 que compte ce dernier. La décision est liée à l'arrêt de la production de trois vaccins.

Une procédure de consultation est ouverte et devrait durer jusqu'à la mi-janvier prochain. La mesure met au total en jeu quelque 560 emplois dans trois pays, a indiqué mercredi le porte-parole Thomas Moser. Outre Berne, les sites néerlandais de Leiden et espagnol de Madrid sont touchés.

Les autorités du canton de Berne ont fait part dans un communiqué de leur volonté de trouver des alternatives à la restructuration dans le cadre de la procédure de consultation. Elles ont instauré une task force dans le but de trouver des solutions.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."