Bilan

Croissance: Vaud et Genève dépassés par Bâle en 2014

Selon l'institut BAK Basel, la croissance de l'économie suisse sera portée par l'agglomération bâloise (2%) et la Suisse centrale (1.9%) en 2014. La région lémanique, avec une croissance de 1,7% en 2014, s'empare de la troisième marche du podium.

L'agglomération bâloise est la région avec la plus forte croissance de Suisse en 2014.

Crédits: Wikipedia

Les cantons de Vaud et Genève devraient perdre cette année leur tout nouveau statut de moteur de l'économie suisse. C'est ce que révèlent les dernières prévisions de l'institut économique BAK Basel, que "Le Temps" s'est procurées et qu'il publie jeudi. La région lémanique devrait revenir à la hauteur de Bâle dès 2016.

Avec une croissance attendue de son PIB de 1,7%, la région lémanique figurera encore sur le podium en 2014. Mais elle sera dépassée par l'agglomération bâloise et par la Suisse centrale, qui devraient croître cette année de respectivement 2% et 1,9%, selon BAK Basel.

La perte de vitesse du bassin lémanique est due en premier lieu aux investissements massifs de Novartis à Prangins ces deux dernières années. Du coup, les chiffres de 2014 souffrent de la comparaison, a expliqué au quotidien Larissa Müller, économiste de BAK Basel.

En Suisse centrale, les cantons de Lucerne et Schwyz bénéficient d'une forte immigration intercantonale. Les conditions-cadres et le marché du logement y sont plus favorables qu'à Zurich ou Zoug, a relevé l'économiste bâloise.

Il ne faut cependant pas noircir le tableau de la région lémanique, qui fera toujours mieux que la moyenne suisse (+1,4%) en 2014, a-t-elle noté. Selon elle, il y a quantité de signaux encourageants, comme le rythme de création de nouvelles entreprises, au-dessus de la moyenne des autres régions suisses.

Les entreprises lémaniques sont également très actives en termes de dépôts de brevets. Les dernières données disponibles, pour les années 2009 à 2011, placent Vaud et Genève en 3e position, derrière Zurich et Bâle. Cette propension à l'innovation se reflètera dans les chiffres à venir, a souligné Mme Müller.

BAK Basel prévoit d'ailleurs que les deux cantons lémaniques feront à nouveau jeu égal avec Bâle dès 2016. L'institut bâlois s'attend à une hausse du PIB de la région de 2,5%, mieux que la Suisse centrale (+2,4%) et les cantons de Zurich et d'Argovie réunis (+2,1%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."