Bilan

Croissance "modérée" de 1,6% du PIB suisse en 2015, selon Raiffeisen

Outre une croissance réelle mais timide, Raiffeisen table aussi sur des prix stables et pas de déflation pour l'année en cours. La banque a aussi relevé ses prévisions de croissance pour 2014.

Les prévisions 2015 ne décèlent aucune valeur extrême et la croissance devrait être au rendez-vous dans tous les domaines, selon l'établissement. Les exportations présentent une modeste progression de 2%, la plus élevée.

Crédits: Keystone

L'économie suisse devrait connaître en 2015 une croissance "modérée" de son produit intérieur brut (PIB) de 1,6%, selon une étude publiée mercredi par Raiffeisen. La banque pointe du doigt la faible croissance de la zone euro "qui a littéralement enrayé le moteur de croissance global" et note que la Suisse se trouve "au milieu de la tendance conjoncturelle mondiale". L'établissement a relevé ses prévisions de PIB pour 2014.

Raiffeisen table désormais sur une croissance du PIB de 1,8% pour l'année dernière, contre 1,5% auparavant. La banque a revu ses perspectives à la hausse, conformément aux chiffres du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). La consommation privée et étatique devrait augmenter respectivement de 1% et 1,2%, les exportations suisses de 3%.

Pour 2014, les économistes de Raiffeisen tablent également sur un taux de chômage à 3,2%, une inflation plate et une hausse des rendements pour les obligations sur 10 ans de la Confédération de 0,5%.

Les prévisions 2015 ne décèlent aucune valeur extrême et la croissance devrait être au rendez-vous dans tous les domaines, selon l'établissement. Les exportations présentent une modeste progression de 2%, la plus élevée. Une croissance de 1% - la plus faible - est attendue pour la construction. Pour Raiffeisen, ce développement n'est pas forcément malvenu en raison de la surcharge des capacités du secteur.

La consommation des privés devrait enfler de 1,2%, au même titre que celle de l'Etat. La banque coopérative d'attend à un chômage stable à 3,1%.

PRIX STABLES ET PAS DE DÉFLATION EN 2015

Un environnement monétaire avantageux devrait perdurer en 2015. Raiffeisen table sur une évolution comparable à celle de 2014, à savoir une stabilisation du niveau des prix et aucune déflation. Un effondrement des prix de l'immobilier semble très improbable, selon la banque.

Les économistes de l'établissement jugent la reprise peu spectaculaire mais tempèrent: l'économie est repartie de "manière large et très équitable". Aucun signe négatif n'est constaté dans les éléments principaux d'affectation du PIB. La bonne tenue des exportations suisses depuis 2010 malgré le franc fort constitue un signe encourageant supplémentaire, à en croire Raiffeisen.

La banque coopérative table également sur un maintien du niveau plancher des intérêts à long terme, en raison des "craintes déflationnistes persistantes". Les économistes de Raiffeisen prévoient pour la Suisse une hausse des rendements pour les obligations sur 10 ans de la Confédération de 0,9% dans 12 mois.

Les craintes déflationnistes en zone euro et en Suisse n'en restent pas moins exagérées, selon Martin Neff, chef économiste de Raiffeisen Suisse, qui met la récente régression sur le compte de la chute des cours du pétrole.

Pour M. Neff, la Suisse ne pourra toutefois pas se soustraire à la faible croissance qui touche l'Europe, "maillon faible" de l'économie mondiale. Le spécialiste déplore également le manque de vecteurs d'impulsions dans le reste du monde et qui seraient susceptibles de compenser la faiblesse de la demande sur le Vieux continent.

Martin Neff constate que l'économie suisse d'exportation a pour l'instant "tenu le choc du cours de change", mais les nuages s'amoncellent à l'horizon et la croissance du secteur pourrait en pâtir.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."