Bilan

Croissance calme au 4e trimestre, selon l'indice Créa

Le baromètre Créa de l'Université de Lausanne, publié ce jeudi, recule de 0,1 point pour le 4e trimestre: la croissance de l'activité économique devrait être stable d'ici la fin d'année en Suisse.
  • Le baromètre du Créa affiche une légère baisse (-0,1 point) pour la fin d'année 2013. Crédits: Keystone
  • Le secteur de la construction reste l'un des principaux moteurs de la croissance helvétique, même si les entrepreneurs romands de ce secteur affichent moins d'optimisme que leurs homologues alémaniques. Crédits: Keystone
  • La demande intérieure résiste bien et permet à la croissance suisse de tenir le coup, surtout au cours des mois écoulés, alors que les marchés étrangers étaient atones. Crédits: Keystone
  • Pour le dernier trimestre 2013, les perspectives pour les exportations sont bonnes avec une prévision de 4,2% de croissance. Crédits: Keystone
  • Genève affiche un indice Créa de 99,6 points en recul de 0,1 point. Crédits: Keystone
  • Le Valais calque l'évolution de son indice sur Genève à -0,1 point pour atteindre 99,4 points. Crédits: Keystone
  • La chute la plus importante est pour le canton de Vaud: -0,4 point à 99,3 points. Crédits: Keystone
  • Neuchâtel voit ses perspectives à la hausse (+0,1 point, à 99,4 points). Crédits: Keystone
  • Hausse de 0,4 point pour Fribourg aussi à 99,3 points. Crédits: Keystone
Une voix discordante dans le discours ambiant plutôt euphorique: le baromètre conjoncturel Créa de l'Institut de macroéconomie appliquée de l'Université de Lausanne (UNIL) recule de 0,1 point pour le 4e trimestre 2013 pour s'établir à 100 points. La croissance de l'économie helvétique sera pratiquement stable d'octobre à décembre.

Tandis que d'autres indicateurs revoient à la hausse leurs prévisions pour la croissance suisse fin 2013, le baromètre du Créa se montre plus mesuré. Selon les experts de l'UNIL, la croissance soutenue enregistrée depuis début 2013 devrait se stabiliser d'ici fin décembre. La situation en Suisse romande semble plus fragile.

Correction infime, croissance résistante

Avec une prévision de 100 points au 4e trimestre, le baromètre du Créa enregistre un léger recul (-0,1 point). Mais cette correction est infime et «l'activité en Suisse devrait rester stable au prochain trimestre, l'écart de production suivant son potentiel de long terme», précise le CREA dans son communiqué.

La légère baisse de l'indice ne doit toutefois pas générer de psychose: le Créa corrige légèrement ses prévisions du début de l'été mais ne revoit pas fondamentalement ses analyses sur une économie helvétique résistante. A l'international, la prudence reste de mise pour les économistes de l'Institut de macroéconomie appliquée.

Disparités en Suisse romande

La Suisse romande s'annonce légèrement moins dynamique que le reste du pays: la correction de l'indice atteint 0,2 point dans les cantons francophones (à 99,5 points). Mais ce recul masque de fortes disparités.

Ainsi, un certain pessimisme est de mise pour le canton de Vaud (-0,4 point à 99,3 points), tandis que Genève et le Valais se situent dans la moyenne nationale (baisse de 0,1 point à 99,6 et à 99,4 points respectivement). De leur côté, Fribourg et Neuchâtel sont orientés à la hausse: +0,1 point pour Neuchâtel à 99,4 points et même +0,4 point à 99,3 points pour Fribourg. Le Jura reste toujours exclu de l'étude en raison de chiffres non communiqués au Créa.

La construction joue un rôle moteur

Demande intérieure soutenue, taux d'intérêts bas et secteur de la construction toujours aussi fort figurent parmi les moteurs de la croissance de l'activité suisse, selon les auteurs de l'étude. De plus, une tendance de +4,2% des exportations au 2e trimestre est de bon augure.

La construction notamment offre de belles perspectives. Mais les entreprises romandes de ce domaine sont moins confiantes que leurs homologues alémaniques. En dépit d'une augmentation de leurs commandes de 5,5%, la stagnation des revenus au 2e trimestre et la contraction de 6% de leurs réserves de travail au cours des derniers mois semble avoir marqué négativement les entrepreneurs interrogés.

L'emploi romand à la traîne

Au niveau de l'emploi, l'écart entre les cantons romands et les alémaniques reste stable: 4,4% de chômage de ce côté-ci de la Sarine contre 3% au niveau national. Et des écarts importants sont aussi constatés: Neuchâtel remporte la palme du canton romand comptant le moins de demandeurs d'emploi (2,7%), tandis que Genève se distingue négativement (5,4%).

Le baromètre Créa, publié trimestriellement par la faculté des Hautes études commerciales (HEC) de l'UNIL, mesure l'écart entre évolution du PIB (Produit intérieur brut) réel et les perspectives de long terme. L'indice 100 (mesuré en points) indique que l'évolution du trimestre étudié s'inscrit dans la tendance évaluée à plus longue échéance.
Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."