Bilan

Coronavirus: pas de vague de faillites des PME en Suisse pour l'instant

Il n'y a pour l'instant pas de disparition massive de PME en Suisse. La stratégie du Conseil fédéral visant à prévenir une vague de faillites suite au coronavirus semble porter ses fruits.

Le nombre de faillites et de liquidations quotidiennes au début de 2020 était déjà bien supérieur au niveau de 2019.

Crédits: DR

C'est ce que montre une analyse des inscriptions au registre du commerce de 2020 et de la même période l'an passé, rapporte mercredi la NZZ. Les données sont fournies quotidiennement par la plateforme de données économiques Moneyhouse, précise le journal.

Le nombre de faillites et de liquidations quotidiennes au début de 2020 était déjà bien supérieur au niveau de 2019. La situation initiale de janvier à mi-février, c'est-à-dire dans la période précédant la crise du coronavirus, était déjà pire qu'en 2019.

Pour soulager les entreprises suite au confinement, le Conseil fédéral avait suspendu les poursuites jusqu'au 19 avril. Après cette échéance, le nombre de faillites et de liquidations a à nouveau augmenté. Début mai, il y avait déjà un retour à la normale. A partir de la seconde semaine de mai, le volume était à peu près au même niveau que l'an passé, précise le journal.

Bien que le nombre de faillites et de liquidations ait à nouveau augmenté à environ 90 par jour, on ne peut pas parler d'une vague de faillite, selon la NZZ. Seuls les prochaines mois montreront si les pires scénarios ont été évités ou si les mesures du Conseil fédéral n'ont fait que reporter les faillites, conclut le journal.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."