Bilan

Coronavirus: l'obligation de télétravail se remarque dans le trafic

En matinée, les automobilistes n'ont quasiment pas été confrontés à des ralentissements dans les endroits névralgiques.

L'afflux en provenance de France, d'Allemagne ou d'Italie n'a pas diminué en revanche.

Crédits: Keystone

Pratiquement pas de bouchons sur l'A1 ou dans la région de Berne, et des trains moins fréquentés: l'obligation de télétravail, en vigueur depuis lundi, a des conséquences sur le trafic.

En matinée, les automobilistes n'ont quasiment pas été confrontés à des ralentissements dans les endroits névralgiques, a indiqué Barbara Roelli de Viasuisse, interrogée par l'agence de presse Keystone-ATS. Les seuls petits bouchons constatés ont été consécutifs à des pannes ou des accidents.

La situation était en revanche différente aux frontières. Là, les bouchons avaient leur taille habituelle. L'afflux en provenance de France, d'Allemagne ou d'Italie n'a pas diminué, a souligné Mme Roelli.

Trains un peu moins fréquentés

Les CFF ont de leur côté constaté une légère diminution du nombre de passagers, notamment aux heures de pointe, a indiqué leur porte-parole Raffael Hirt. Les trains fréquentés par des écoliers ont eux conservés leur taux d'occupation.

Les CFF ne disposaient lundi pas encore de chiffres. Selon leur site internet, ils s'attendent à un recul de leur chiffre d'affaires de 1,5 milliard de francs pour 2020.

Car Postal n'a pour sa part pas constaté de baisse significative du nombre de passagers sur ses lignes par rapport à la semaine dernière, selon leur porte-parole Ben Küchler.

"Il reste encore beaucoup de gens qui sont obligés de se rendre à leur travail, et les écoliers continuent aussi à se déplacer", a-t-il expliqué. De nombreuses entreprises sont en outre passées en télétravail avant que celui-ci ne soit obligatoire.

L'obligation de télétravail est en vigueur depuis lundi en Suisse et au moins pour les six prochaines semaines. Les employeurs sont contraints d'appliquer cette règle partout où c'est possible.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."