Bilan

Coronavirus: les chômeurs indemnisés plus longtemps

Pour éviter que des chômeurs arrivent en fin de droit durant la crise du coronavirus, tous ont obtenu le droit à maximum 120 indemnités journalières supplémentaires. Le compteur recommencera à courir à partir du 1er septembre.

Crédits: Keystone

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) ne s'attend toutefois pas à une vague d'arrivées en fin de droit, a précisé à la presse vendredi le chef de la Direction du travail Boris Zürcher.

Les indemnités versées entre le 1er mars et le 31 août ne seront pas comptabilisées dans la durée légale à laquelle ont droit les chômeurs. L'arrivée en fin de droit sera ainsi retardée. Le régime doit éviter un embouteillage.

Le gouvernement a également allongé mercredi la durée de perception du chômage partiel qui passera de 12 à 18 mois. Les offices régionaux de placement seront renforcés en personnel afin de faire face au surcroît de travail attendu.

Le gouvernement a prévu de rétablir le délai d'attente d'un jour à charge de l'employeur et la prise en considération des heures supplémentaires préalablement au recours au chômage partiel. Les nouvelles règles s'appliqueront du 1er septembre 2020 au 31 décembre 2021.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."