Bilan

Coronavirus: les Chambres divergent toujours sur l'aide à la culture

L'aide à la culture prévue dans la loi Covid-19 doit être prolongée jusqu'à fin avril 2022. Par 102 voix contre 88, le National n'a rien lâché lundi face à la Chambre des cantons qui ne veut pas de cette exception.

Le Conseil des Etats reviendra mardi sur ces deux dernières divergences.

Crédits: Keystone

La nouvelle modification de la loi Covid-19 prévoyait au départ de ne prolonger jusqu'à la fin de l'année que les allocations pour perte de gain (APG) et les soutiens aux clubs sportifs. Le National a proposé d'y ajouter la culture. La loi actuelle prévoit les aides jusqu'à la fin de l'année seulement.

Renoncer à prolonger au-delà l'aide à la culture serait le signe d'une déconnexion complète avec les réalités du terrain: théâtres et troupes prévoient leur création une année à l'avance, a indiqué Stefanie Prezioso (EAG/GE). Le milieu ne s'attend pas à une reprise avant la mi-2022, a renchéri Sandra Locher Benguerel (PS/GR).

La droite s'est montrée réticente. "Ne prolongeons pas des mesures de soutien par anticipation. Les manifestations vont bientôt rouvrir au public", a plaidé Christian Wasserfallen (PLR/BE). Le ministre des finances Ueli Maurer a aussi estimé que la situation pourra être réévaluée en temps opportun sur la base d'une analyse globale. En vain.

Les députés sont également revenus sur les conditions de sortie de crise. Les Chambres s'étaient initialement mises d'accord pour que les porteurs d'un certificat sanitaire soient exemptés des restrictions d'accès pour les établissements et les entreprises accessibles au public, ainsi que pour les manifestations.

Mais après des précisions de l'administration fédérale, le National est revenu en arrière. Il a biffé par 135 voix contre 52 cette disposition. Cela risque de générer une certaine confusion dans la mise en pratique, a expliqué pour la commission Marie-France Roth-Pasquier (Centre/FR).

Selon plusieurs élus de gauche, une telle règle pourrait conduire à une discrimination des non-titulaires du certificat. Il ne faut pas limiter la marge de manoeuvre du Conseil fédéral qui a défini les étapes de sortie de crise. En outre, cette disposition pourrait être dépassée déjà dans quelques semaines, a argué Ueli Maurer, cette fois avec succès.

Le Conseil des Etats reviendra mardi sur ces deux dernières divergences.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."