Bilan

Coronavirus: le canton de Genève déploie un programme de relance du tourisme

Le Conseil d'Etat genevois veut investir 4,5 millions de francs pour relancer le tourisme dans le canton. Parmi les mesures proposées, des séjours en hôtel à un tiers du prix entre juillet et en août pour les touristes confédérés.

Les mesures prévues visent à préserver les emplois liés à ce secteur et à éviter qu'un nombre élevé de faillites ne se produise.

Crédits: DR

Le conseiller d'Etat Pierre Maudet a rappelé jeudi devant la presse l'importance du tourisme pour le canton: rien que le secteur de l'hôtellerie-restauration représente 15'000 emplois à Genève dans plus de 2200 établissements, a-t-il relevé.

Les mesures prévues visent à préserver les emplois liés à ce secteur et à éviter qu'un nombre élevé de faillites ne se produise. Selon des estimations croisées, un retour à la situation des réservations de 2019 n'est pas prévu avant cinq ans, a poursuivi le chef du Département de développement économique.

Tarif d'appel


Pour stimuler la demande, le canton veut inciter par le biais de séjours à prix fortement réduits les touristes confédérés à se rendre à Genève. Actuellement, ils ne représentent que 18% des visiteurs, contre 35% dans le canton de Vaud, a déclaré M. Maudet.

Le tarif d'appel, de deux tiers moins cher que le coût habituel, est prévu pour 10'000 nuitées, du 1er juillet au 31 août. Il comprend la prise en charge d'un tiers du tarif initial par l'Etat, d'un autre tiers par les hôtels, la participation des touristes suisses n'étant au final plus que d'un tiers du prix catalogue.

Campagne promotionnelle comprise, le budget est estimé à 1,5 million de francs pour l'Etat. Ce dernier s'attend, en contrepartie de cet investissement, à des retombées économiques pour la région de l'ordre de neuf millions de francs.

Séjours thématiques


La Fondation Genève Tourisme s'est par ailleurs vu octroyer deux millions pour proposer des "packages" alléchants de tourisme de loisirs, à la clientèle alémanique notamment, en fonction de thèmes (balades viticoles, Genève internationale, etc.). Le tout avec le soutien de personnalités comme Joël Dicker, Alan Roura ou encore Philippe Chevrier.

Les Genevois ne sont pas oubliés: des "chèques tourisme" seront distribués, dans les limites de leur disponibilité, aux personnes domiciliées dans le canton. Ces bons compris entre 100 et 200 francs seront valables de début juillet à fin août. Ils ont pour but d'encourager la consommation locale et de générer un effet multiplicateur pour l'économie genevoise dans son ensemble.

L'Etat évalue cette prestation inédite à un million de francs. Elle est destinée avant tout à la classe moyenne inférieure qui ne peut prendre de vacances.

Devant le Parlement


Développé par Genève Tourisme et désormais repris à l'échelle nationale, le label "Corona Safe" sera en outre généralisé. Enfin, la taxe sur le tourisme sera réduite de moitié pour les entreprises. Ce afin de soulager les établissements, à l'exception des hôtels.

Ce chapelet de mesures, d'un montant total de 4,5 millions, sera soumis en urgence la semaine prochaine au Grand Conseil, a indiqué M. Maudet.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."