Bilan

Coronavirus: la vaccination à ARNm peut protéger jusqu'à trois ans

Les vaccins à ARN messager protègent les adultes contre une forme grave du coronavirus pendant une période pouvant aller jusqu'à trois ans, estime la task force scientifique de la Confédération. Cette durée s'élève à 16 mois pour une forme modérée de la maladie.

La durée de la protection est cruciale pour déterminer si et quand des vaccinations de rappel sont nécessaires, écrit le groupe de travail.

Crédits: DR

La vaccination avec deux doses de vaccin à ARNm, comme ceux de Pfizer/Biontech ou Moderna, induit des réponses en anticorps deux à quatre fois plus importantes qu'après une infection, relève la task force dans un document publié vendredi. La protection dure ainsi plus longtemps.

Chez les personnes de moins de 75 ans, il existe une protection de 50% contre une maladie modérée pendant 16 mois et de 80% contre une forme sévère pendant trois ans. Pour les personnes plus âgées, les durées de protection sont plus courtes: de 7 à 10 mois pour une maladie modérée et de 15 à 24 mois pour une forme sévère.

Durée déterminante pour les rappels


La durée de la protection est cruciale pour déterminer si et quand des vaccinations de rappel sont nécessaires, écrit le groupe de travail. Elle est également déterminante pour la durée des certificats Covid après une vaccination ou une guérison.

Ces estimations sont fondées sur des études montrant que la concentration d'anticorps spécifiques au SARS-CoV-2, suivant une infection ou une vaccination, diminue avec une demi-vie d'environ 100 jours.

Les scientifiques estiment qu'environ 20% de la réponse initiale en anticorps après une infection est nécessaire pour assurer une protection de 50% contre une réinfection et une maladie légère et 3% de la quantité initiale pour protéger contre une forme grave.

Protection plus courte avec le Delta


Cependant, la quantité d'anticorps nécessaire pour se protéger de variants comme le Delta est environ cinq fois plus élevée. Si de tels variants deviennent dominants, la durée de protection sera plus courte que prévu. Des vaccinations de rappel plus précoces pourront être indiquées, en particulier pour les personnes âgées.

Concernant la durée des certificats Covid, la task force estime, selon les données actuelles, qu'une durée de six mois après une infection est appropriée. Une extension à 12 mois pour les personnes entièrement vaccinées avec des vaccins à ARNm serait justifiable d'un point de vue scientifique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."