Bilan

Coronavirus: Genève rouvre les salons de coiffure et d'esthétique samedi

A Genève, les salons de coiffure et les instituts d'esthétique vont pouvoir rouvrir samedi. Le Conseil d'Etat a décidé d'un premier assouplissement après plus de deux semaines de reconfinement partiel du canton en raison de la pandémie de Covid-19.

Le gouvernement dit comprendre le sentiment d'injustice de certains commerçants.

Crédits: DR

"Nous allons vers un mieux. Mais pour ne pas ruiner les effets de ce qui a été accompli ces dernières semaines, nous procédons par étapes", a déclaré devant les médias le conseiller d'Etat Mauro Poggia, en charge du Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé. Les services à la personne - coiffure, esthétique, thérapies - pourront rouvrir, dans le strict respect des mesures sanitaires.

Les coaches sportifs pourront aussi exercer avec des groupes de quatre personnes au maximum, mais les fitness restent fermés en dehors de ces activités organisées sur rendez-vous. Les entraînements sportifs sont, eux aussi, à nouveau autorisés dans les centres sportifs, sous certaines conditions. En revanche, la prostitution et les massages érotiques demeurent interdits.

"Avancer prudemment"


Le Conseil d'Etat estime qu'un relâchement trop rapide des mesures représenterait un risque trop sérieux. Le système sanitaire genevois est toujours sous tension. Mardi, 606 malades du coronavirus étaient hospitalisés, dont 80 aux soins intensifs et intermédiaires. "On avance de manière très prudente en regardant les chiffres", a souligné la présidente de l'exécutif Anne Emery-Torracinta.

Reste que le gouvernement dit comprendre le sentiment d'injustice de certains commerçants. "Il n'est pas acceptable que des Genevois font dans le canton de Vaud ce qui est interdit ici", a relevé M. Poggia. L'objectif du Conseil d'Etat est de permettre aux commerçants et aux restaurateurs d'ouvrir avant Noël.

Le canton a aussi adopté des mesures en faveur d'autres secteurs économiques et des ménages. Afin de soulager les Genevois qui subissent les effets de la crise de plein fouet, le règlement d'exécution de la loi d'application de la loi fédérale sur l'assurance-maladie a été assoupli pour 2021, afin que le droit au subsides soit pris sur la base d'une diminution d'un mois du revenu, au lieu de six.

L'exécutif a déposé plusieurs projets de loi au Grand Conseil. Ces textes visent à prolonger les mesures de soutien à la viticulture et au secteur de l'hôtellerie, de la restauration et des cafés, à prendre en charge une partie du salaire des apprentis et à poursuivre l'aide financière en faveur du monde de la nuit en novembre et décembre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."