Bilan

Conseils pour booster votre épargne

Les taux d’intérêt, proches de zéro, ne rapportent plus rien. Si vous possédez un peu d’épargne, autant l’investir. Bilan offre quelques pistes pour faire des placements en bourse ou dans des objets vintage. Lancez-vous en bourse! notre guide de a à Z

Crédits: Shutterstock

Avec une disparition progressive des intermédiaires dans de nombreux secteurs, 2018 est plus que jamais l’année du «do it yourself». L’information étant, aujourd’hui, disponible facilement et en tout temps, il devient de plus en plus aisé de faire les choses soi-même, comme investir en bourse. Oui, mais comment, concrètement? Pour la personne qui cherche à placer ses économies dans l’univers impitoyable des marchés financiers, la tâche n’est pas toujours aisée. Cela en raison du jargon utilisé par les professionnels, mais aussi de la multiplicité des instruments offerts à la clientèle.

Rappelons qu’investir en bourse est un moyen de faire «travailler» son argent, en achetant des actions de sociétés en pariant qu’elles prendront de la valeur dans le futur. L’avantage d’investir à la bourse par rapport à l’immobilier ou à d’autres classes d’actifs est la liquidité des titres: ils peuvent s’acheter et se vendre très rapidement, notamment à travers des plateformes de trading en ligne. Cela permet également de récupérer son argent facilement en cas de nécessité. 

Si vous disposez d’une petite épargne et que vous êtes frustré(e) qu’elle ne vous rapporte rien, Bilan vous donne quelques conseils pour placer votre argent. 

1. À quoi sert la bourse?

Lorsque les propriétaires d’une entreprise n’ont pas assez de moyens pour développer leur société, ils vont chercher des capitaux en ouvrant leur firme à des actionnaires afin de se refinancer. Dès lors, n’importe qui, en achetant une action, participe à l’essor de ladite société. 

«Aujourd’hui, la bourse est surtout une place d’échanges, où l’on essaie d’acheter des titres bas pour les revendre plus haut», explique le consultant financier et fondateur d’investir.ch Thomas Veillet. «Il s’agit aussi d’un moyen d’investir rapidement et facilement, notamment à travers les plateformes en ligne.» Ainsi, n’importe qui détenant un petit patrimoine peut facilement devenir un boursicoteur à ses heures. 

Il y a toutefois deux profils types d’investisseurs: ceux qui veulent faire du «trading», soit spéculer et essayer d’obtenir des profits à court terme. Et ceux qui souhaitent se construire un portefeuille sur le long terme en espérant simplement maintenir leur train de vie en gagnant de l’argent sur la durée. Selon Daniel Glasner, fondateur d’Action Finance, «si les entreprises vont bien, à long terme, vous allez conserver votre pouvoir d’achat». Ce dernier prévient toutefois: «La bourse ne doit surtout pas être utilisée comme un moyen de spéculer, car dans ce cas, on finit toujours par perdre de l’argent.» 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."