Bilan

Compétitivité: la Suisse toujours première en termes d'innovation selon l'ONU

La Suisse reste première au monde en termes d'innovation, devant la Suède et les Etats-Unis. Le directeur général de l'OMPI à Genève, Francis Gurry, estime que le Covid pourrait confirmer un basculement vers l'Asie en fonction de la situation dans les prochains mois.

Outre la santé, le télétravail, l'éducation ou encore le commerce électronique ont été couronnés de succès en terme d'innovation ces derniers mois.

Crédits: DR

La Suisse arrive en tête de l'indice annuel de l'agence onusienne, qui porte sur des dizaines d'indicateurs et sur plus de 130 pays, pour la dixième année consécutive. Elle s'est notamment améliorée sur la question des brevets, relève l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) dans un rapport publié mercredi.

Seul pays en développement parmi les 30 premiers, la Chine reste parmi les 15 plus innovants. La Corée du Sud devient le second pays asiatique dans les dix meilleurs en rejoignant Singapour. Les pays de cette région sont ceux qui avancent le plus rapidement.

Cette poussée pourrait se confirmer avec les effets du coronavirus. "Tout dépendra de la situation dans les prochains mois", a affirmé à la presse le directeur général de l'OMPI. Plus largement, si la pandémie a étendu la collaboration scientifique, elle a en revanche interrompu de grands projets de recherche.

Auparavant, notamment en 2018, les dépenses injectées sur cette question par les différents acteurs augmentaient plus rapidement que le Produit intérieur (PIB) mondial. Le recours à la propriété intellectuelle atteignait des sommets, dit également l'OMPI. Mais le Covid devrait réaménager cette situation. Même s'il est "trop tôt" pour avoir des données, selon le directeur général.

Start-ups en difficulté


Les pouvoirs publics doivent "s'assurer que les plans de sauvetage" mettent l'accent sur l'innovation et la collaboration, estime M. Gurry qui sera remplacé début octobre par le Singapourien Daren Tang à la tête de l'institution. Ce soutien sera "important" pour la branche de la santé mais il faut aussi, une fois la pandémie sous contrôle, que les investissements des gouvernements soient plus largement "maintenus ou augmentés" pour relancer la croissance économique, ajoute le directeur général.


Pour autant, outre la santé, il relève que le télétravail, l'éducation ou encore le commerce électronique ont été couronnés de succès en terme d'innovation ces derniers mois.

L'indice explore cette année notamment le financement et relève que les investissements à long terme sont largement en recul dans le nord du continent américain, en Asie et en Europe. Les start-ups, notamment dans les pays en développement, et les entreprises aux besoins de recherche importants devraient les plus affectées par la crise.

En revanche, la situation ne devrait pas être entièrement difficile parce que certaines sociétés technologiques "se portent plutôt bien", ajoute le chef économiste de l'OMPI. Il semblerait que des composantes observées avant la pandémie "s'accélèrent", a affirmé de son côté le directeur général.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."