Bilan

Comme une bulle dans le monde du champagne

Vendange maigrichonne, ventes anorexiques en France: la filière du champagne boit la tasse. Et n’y met pas forcément du sien, constate le site Bloomberg Businessweek.
Les producteurs de champagne ne sont pas à la fête. Ils enregistrent cette année leur pire récolte depuis 40 ans, vient d’annoncer le ministre français de l’Agriculture.

Les quantités de raisins vendangées ont baissé cette année de 40%. La grêle s’est alliée à une météo particulièrement humide et aux champignons pour casser l’ambiance.

On respire

Par chance pour les aficionados, constate Bloomberg Businessweek, aucune pénurie n’est à craindre pour le prochain nouvel an. Avant sa commercialisation, le champagne passe en effet quinze mois en cave.

Mieux: les stocks des producteurs équivalent à plus de trois fois la demande annuelle. Ce qui soulagera les Suisses, parmi les plus gros buveurs de champagne de la planète.

«Nous constituons des réserves durant les bonnes années, ce qui nous aide à composer avec les caprices de la nature», explique le porte-parole de l’association des producteurs.

Mais le consommateur lui aussi peut se montrer capricieux. Le marché français draine la moitié des ventes mondiales de champagne. L’an dernier, elles ont régressé de 2% dans l'Hexagone. Et même de 8% durant les fêtes de fin d’année.

Grosses craintes

Les producteurs croyaient à une inflexion temporaire. Mais les augures font craindre le pire avec le malaise économique qui empire chez nos voisins. «En France, l’état d’esprit n’est pas à la fête», confirme une analyste de Kepler Capital Market à Paris.

Les grands, menés par LVMH et ses Moët&Chandon, Krug et Veuve Clicquot, ont trouvé la parade. L’exportation compense la déprime hexagonale. Aux Etats-Unis, leurs ventes ont progressé de 14% l’an dernier. Et de 19% en Chine.

Les petits producteurs, par contre, souffrent. Et surtout, les distributeurs cassent les prix pour écouler leurs stocks. «Très mauvais pour l’image du champagne», assure l’analyste de Kepler.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."