Bilan

Chine: le FMI abaisse sa prévision de croissance pour 2021 à 7,9%

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé vendredi de 0,3 point sa prévision de croissance cette année à 7,9% pour la Chine, pénalisée par les conséquences du virus qui pèsent toujours sur la demande intérieure.

Le déficit budgétaire devrait ainsi passer à 18,2% du PIB en 2020 contre 12,6% en 2019.

Crédits: Reuters

La Chine, où le nouveau coronavirus a fait son apparition fin 2019, est parvenue au printemps à pratiquement éradiquer l'épidémie. Elle devrait être la seule grande économie à connaître une croissance positive en 2020.

Le FMI table ainsi sur 1,9% pour l'an dernier, prévision inchangée par rapport à octobre, qui n'en serait pas moins le plus mauvais score pour la Chine depuis 1976, juste avant le début de l'ère des réformes économiques.

"L'économie chinoise continue de se remettre rapidement de la pandémie, grâce à d'importants efforts pour endiguer le virus et des mesures politiques rapides pour atténuer l'impact de la crise", note le FMI.

"Mais la croissance est déséquilibrée, car la reprise repose largement sur le secteur public alors que la consommation privée est à la traîne", relève le Fonds, soulignant que la pandémie a "ajouté de nombreuses vulnérabilités", en particulier de l'endettement qui fragilise l'économie.

Le déficit budgétaire devrait ainsi passer à 18,2% du PIB en 2020 contre 12,6% en 2019, selon le FMI.

Si l'économie chinoise a su rebondir et "s'adapter" à l'épidémie, grâce notamment au commerce en ligne et à la forte demande à l'étranger de produits contre le Covid, l'activité devrait rester "en dessous de sa capacité à moyen terme", estime le Fonds.

Certains secteurs restent à la peine, notamment l'hôtellerie, la restauration et les loisirs.

Et le FMI prévient que les mesures de distanciation pour prévenir l'épidémie "continueront à freiner" l'activité dans les services cette année.

Avec la paralysie de l'économie en début d'année pour cause d'épidémie, le PIB chinois avait plongé de 6,8% au premier trimestre, avant de regagner 3,2% au deuxième puis 4,9% au troisième.

Le chiffre officiel pour 2020, avec celui du dernier trimestre, sera annoncé le 18 janvier.

En 2019, le géant asiatique a affiché une croissance de 6,1%, la plus faible depuis trois décennies.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."