Bilan

Changement de structure à la banque Mirabaud

La banque genevoise Mirabaud a annoncé sa transformation en société en commandite par action. Mais ce changement de statut n'est pas lié à la lex USA.
Le changement de structure de la banque Mirabaud, en société de commandite par actions de droit suisse, n’est pas lié à la lex USA. «Notre décision était prise avant la publication, puis le rejet de ce texte», explique Yves Mirabaud, associé senior, dans Le Temps de mardi.

La banque Mirabaud a annoncé cette transformation lundi soir, près de cinq mois après la décision de ses consoeurs Pictet et Lombard Odier de renoncer à leur statut juridique de banquiers privés.

«A l’époque, nous avions déclaré que notre structure était la bonne, mais que cela ne nous empêchait pas de réfléchir», déclare M. Mirabaud dans le quotidien lémanique. La banque a discuté avec Pictet et Lombard Odier des conséquences du changement. «Il nous est apparu que ce statut nous permet d’adopter une structure adéquate», relève le banquier genevois.

A l’exception de la banque Mirabaud en Suisse, toutes les activités du groupe étaient déjà développées sous forme de société anonyme. «Il faut donc relativiser le changement», ajoute-t-il.

Banque au Luxembourg en 2014

Mirabaud a aussi annoncé l’ouverture début 2014 d’une banque au Luxembourg. Elle «permettra de transformer en succursales nos bureaux en Angleterre, en Espagne et en France», explique M. Mirabaud.

Avec le changement de structure, les associés du groupe seront responsables des engagements de la société en commandite par actions. Celle-ci détiendra les sociétés du groupe en Suisse et à l’étranger, y compris la banque Mirabaud & Cie.

Cette dernière, sous réserve de l’accord de l’Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA), prendra la forme d’une société anonyme (SA) début 2014. Sa direction restera placée sous la conduite d’Antonio Palma.

Le groupe Mirabaud emploie quelque 625 collaborateurs et compte des bureaux en Suisse (Genève, Bâle, Zurich), en Europe (Londres, Paris, Madrid, Barcelone, Valence et Luxembourg) et dans le reste du monde (Montréal, Hong Kong et Dubaï).
Christine Talos

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."