Bilan

Brunch du 1er août: l’agriculture en 10 chiffres

Demain, les paysans helvétiques célébreront la Fête nationale en organisant des brunchs sur leurs domaines.

Le Brunch du 1er août est l'occasion de goûter les produits du terroir au coeur des domaines agricoles.

Crédits: Keystone

Plus de 150'000 personnes sont attendues dans quelque 350 exploitations agricoles pour le traditionnel Brunch du 1er août. Les hôtes pourront à la fois déguster des produits du terroir et découvrir les activités d’une ferme. Mais que savent-ils de l’agriculture helvétique? Pour eux comme pour tous les autres, début de réponse en 10 chiffres.

Moins 19%

Le nombre d’exploitations agricoles a reculé de 60'894 à 51'620 entre 2008 et 2017. Soit une baisse de 19%. Celle-ci est plus ou moins uniforme dans les cantons romands (entre -10% et -16%), à l’exception du Valais où elle atteint -31% en raison de la diminution importante d’exploitations à temps partiel.

Plus 5%

Le succès de la production biologique se confirme d’année en année. 6638 exploitations la pratiquaient l’an dernier. Soit une hausse de 5% par rapport à 2016.

39%

Avec 39% du nombre total d’exploitations, le lait constitue la colonne vertébrale de l’agriculture helvétique.

25,9 hectares

La surface agricole utile moyenne par exploitation a augmenté ces dernières années, passant de 19,1 hectares en 2000/2001 à 25,9 hectares en 2017.

154'000 personnes

Les exploitations agricoles employaient 154'000 personnes en 2017. Deux-tiers des chefs d’exploitation travaillaient à plein temps.

58%

Les prairies naturelles et les pâturages (sans les alpages) couvrent 58% de la surface agricole utile (un million d’hectares) contre 38% pour les terres arables. Les céréales panifiables et fourragères demeurent la principale culture.

528'563

Les vaches laitières sont de moins en moins nombreuses dans les pâturages: 615'645 au début du nouveau millénaire, 528'563 en 2017. En revanche, le nombre de bêtes par exploitation a progressé de 15,5 à 26,2, tandis que la livraison de lait par domaine a grimpé de 68'000 kilos à 164'000 kilos (1 litre de lait = 1,03 kilo).

36%

36% du lait de vache trait est transformé en fromage et séré. Le beurre, le lait entier pour l’affouragement des animaux et le lait de consommation représentent respectivement 14%, 13% et 11% de la mise en valeur de la matière première.

10,2 milliards

La valeur de la production agricole (aux prix du marché) a atteint 10,2 milliards de francs en 2017 contre 11 milliards de francs en 2000. La part de la production animale (lait et viande), qui n’a guère varié, s’élève à 50%.

3,2 milliards

La balance commerciale des produits agricoles et des produits transformé présente un déficit de 3,2 milliards de francs.

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."