Bilan

Boom du marché de l’emploi en Suisse romande

Selon Adecco, la Suisse romande a vu les offres d’emploi augmenter de 14% entre le 4e trimestre 2017 et le 4e trimestre 2018.

Les projets d’infrastructure en cours et l’attractivité des centres urbains ont contribué à la hausse des offres d'emplois pour les professions de l’industrie et de la construction.

Crédits: keystone

«La Suisse romande garde une croissance plus forte que la moyenne suisse », relève Anna von Ow du Moniteur du marché de l’emploi suisse. Comme le montre l’indicateur (« Adecco Group Swiss Job Market Index », ASJMI) mis au point conjointement par Adecco et l’Université de Zurich, auquel est rattaché le Moniteur du marché de l’emploi suisse, entre le 4e trimestre 2017 et le 4 e trimestre 2018, les offres d’emploi ont augmenté de 8% en Suisse alémanique et de 14% en Suisse romande.  

Industrie et construction en forte hausse

Cette différence de dynamisme est constatée depuis environ un an et demi déjà. «Bien entendu, cela varie aussi selon le secteur professionnel», commente Anna von Ow. Car si l’ensemble des secteurs ont bénéficié de cette augmentation, la progression est variable, avec par exemple +22% pour les professions de l’industrie et de la construction (+29% si l’on ne tient compte que de la région lémanique, sans l’Espace Mitteland : FR, NE, JU, BE). 

Stabilisation fin 2018

«Nous supposons que les projets d’infrastructure en cours dans le secteur professionnel des transports ont contribué à ce fort développement, de même que l’attractivité des centres urbains », ajoute Anna von Ow. Cela étant, la progression entre le 3e et le 4e trimestre 2018, est très faible. « Les prévisions conjoncturelles pour la Suisse prévoyaient une stabilisation de la croissance pour le 4e trimestre. Notre indice le confirme.» Cela étant, comme le déclare Annalisa Job, porte-parole d’Adecco, « le marché de l’emploi est encore très bon, malgré les prévisions. On assiste à un décalage». 

Outre le secteur des professions de l’industrie et de la construction, l’indice Adecco prend en compte le secteur professionnel de la technique et de l’informatique (+19% sur un an), le secteur des services aux entreprises (11%) et le secteur des services personnels et sociaux (+7%). C’est dans ce seul secteur, qui regroupe la restauration, la santé, l’enseignement, les services publics, que la Suisse alémanique fait mieux que la Suisse romande (avec +13%).

Rappelons que cet indice a été mis sur pied en 2008. Il permet d’avoir une vision précise de l’évolution des offres d’emploi dans la presse écrite et sur Internet. L’ASJMI se base sur le décompte des postes ouverts publiés dans 90 titres de presse, sur 12 portails d’emploi en ligne et 1300 sites internet d’entreprises.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également responsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."