Bilan

Bonne note en matière de réglementation financière pour la Suisse

Parmi les plus importants centres financiers mondiaux, la place helvétique continue de faire bonne figure en matière de réglementation, estime le Swiss Finance Institute (SFI). Selon son indice global en la matière, la Suisse figurait l'an dernier au 4e rang, derrière la Finlande, la Suède et le Danemark, sur un total de 31 pays.

Selon son indice global en la matière, la Suisse figurait l'an dernier au 4e rang, derrière la Finlande, la Suède et le Danemark, sur un total de 31 pays.

Crédits: DR

Dans un contexte de vive concurrence, la taille d'une place financière ne représente plus à elle seule un argument décisif et convaincant, indique mercredi le SFI. Une réglementation financière cohérente, basée sur des exigences modernes en matière de transparence et de conformité est beaucoup plus significative, explique le centre national de recherche du secteur bancaire et financier helvétique.

Au rang des facteurs décisifs figurent l'environnement politique et réglementaire général d'un pays, la structure et l'efficacité de la gouvernance d'entreprise, l'étendue et la qualité des services fournis par les institutions financières, la sécurité des institutions bancaires et leur réglementation, ou encore les exigences strictes pour lutter efficacement contre la corruption, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Ces efforts, qui apportent des gains de réputation à une place financière, nécessitent toutefois des coûts considérables, selon le SFI.

Afin d'améliorer la transparence dans le domaine réglementaire et d'aide les décideurs politiques à concevoir la réglementation des centres financiers, le SFI a créé un indice spécifique à cette thématique appelé Global Financial Regulation, Transparency, and Compliance Index (GFRTCI). Il met en lumière les forces et faiblesses des différents pays dans ce domaine et fournit ainsi une base de comparaison internationale.

Légèrement révisé dans son édition 2021, l'indicateur met en particulier en lumière un changement significatif, à savoir les progrès réalisés au sein de l'Union européenne (UE) dans la mise en oeuvre du cadre réglementaire de Bâle III. Dans ce contexte, le dix premiers du classement, outre la Suisse, le Royaume-Uni et le Canada, sont membres de l'UE.

Parmi les plus importants centres financiers mondiaux, le Royaume-Uni se classe au 6e rang, l'Allemagne, avec la place de Francfort, apparaît en 11e position et le Luxembourg occupe la 14e place. 23e, les Etats-Unis figurent quant à eux en 2e moitié de tableau, alors que la Hongrie, le Mexique et la Turquie occupent les trois dernières places.

En comparaison avec la première édition de l'indice l'an dernier, le SFI observe que sept pays, soit la Finlande, la Suède, le Danemark, la Suisse, l'Estonie, le Royaume-Uni et le Canada sont également parvenus à figurer parmi les dix premiers cette année.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."