Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Bilan démêle le vrai du faux

Les vaccins anti-Covid qui utilisent les «ARN messagers» modifient notre génome et peuvent entraîner des mutations génétiques

Faux. Ces vaccins à ARNm ne touchent pas à notre ADN et disparaissent de notre corps.

(Crédits: Stephen Zenner/SOPA Images/Getty Images)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter