Bilan

Grand réinitialisation du WEF et Covid-19 par l'Institut Pasteur: rumeurs démenties

Chaque mois, nous vous proposons de revenir sur de fausses informations qui ont circulé, d’apporter les rectifications et expliquer le contexte.

Klaus Schwab.

Crédits: Greg Beadle

La «Grande Réinitialisation» serait un projet de l’oligarchie mondiale visant à instaurer une dictature mondiale.

Faux C’est au contraire un plaidoyer du WEF pour un nouveau contrat social et environnemental.

«The Great Reset», ou grande réinitialisation, est au cœur de tous les fantasmes sur la Toile. Lancé par le World Economic Forum (WEF) pour son édition de l’été 2021 et par le livre de Klaus Schwab et Thierry Malleret, ce concept a été perçu par les sphères complotistes comme un vaste plan de l’oligarchie mondiale, favorisant la robotisation, le chômage de masse et l’inutilité de l’humain, de même que le contrôle totalitaire des citoyens, accéléré par le Covid.

Qu’en est-il en réalité? Certes, les entreprises et les investisseurs misent massivement sur la robotisation et l’intelligence artificielle. Mais le président du WEF, au contraire, s’alarme des «millions d’emplois» menacés par cette substitution au travail humain. Son livre met en garde contre un effondrement social, rappelant que le monde est interconnecté, et plaide résolument pour un «nouveau contrat social», «plus inclusif, plus équitable et plus respectueux de mère Nature».


Le Covid-19 aurait été créé en France, par l’Institut Pasteur.

Faux L’origine du virus est en Chine.

Cette fake news persistante affirmant que le Covid-19 a été créé par l’Institut Pasteur repose sur un brevet déposé par l’institut en 2004. Or, ce brevet porte sur un virus cousin mais différent du SARS-CoV-2. Début novembre, la justice a condamné pour «diffamation» un internaute ayant accusé l’Institut Pasteur. Quant à l’origine réelle du virus, des doutes persistent. Une enquête publiée fin mars par l’OMS soutient l’hypothèse du marché aux animaux de Wuhan, estimant très peu probable une fuite de l’institut de virologie de Wuhan. Toutefois, un membre de la commission d’enquête de l’OMS, Peter Daszak, serait en conflit d’intérêts manifeste car il a des liens très étroits avec l’institut de virologie de Wuhan, selon le Taiwan News.

Zaki Myret
Myret Zaki

RÉDACTRICE EN CHEF DE BILAN de 2014 à 2019

Lui écrire

Myret Zaki est journaliste indépendante et responsable de la Filière communication au CFJM (Centre de formation au journalisme et aux médias). Entre 2010 et 2019, elle a travaillé au magazine Bilan, assumant la rédaction en chef à partir de 2014. Elle avait auparavant travaillé au Temps de 2001 à 2009, dirigeant les pages financières du journal. Ses débuts, elle les avait faits à la banque Lombard Odier dès 1997, où elle a appris les fondements de l'analyse boursière. En octobre 2008, elle publie son premier ouvrage d'investigation, "UBS, les dessous d'un scandale" qui lui vaut le prix Schweizer Journalist. En 2010, elle publie "Le Secret bancaire est mort, vive l'évasion fiscale", puis en 2011 "La fin du dollar" qui prédit la fin du statut de monnaie de réserve du billet vert. En 2016 elle signe «La finance de l'ombre a pris le contrôle».

Du même auteur:

L'INSEAD délivre 40% de MBA en Asie
La bombe de la dette sera-t-elle désamorcée ?

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."