Bilan

Aucun cas suspect de coronavirus à l'aéroport de Genève

Aucun passager suspect d'être atteint par le coronavirus n'a été identifié à ce jour à l'aéroport de Genève, a indiqué vendredi une porte-parole d'Aéroport Genève. Cointrin mise surtout sur des mesures d'informations aux passagers en provenance de Chine ou d'ailleurs.

Cointrin se dit préparé face à l'éventuelle arrivée d'un passager suspect d'être atteint par le coronavirus.

Crédits: Keystone

Trois vols hebdomadaires relient Pékin à Genève, opéré par la compagnie Air China. Certains vols ont été annulés pour ces prochains jours. Selon une porte-parole de l'aéroport interrogée par Keystone-ATS et revenant sur une information de la Tribune de Genève, "aucun passager suspect d'être atteint par le coronavirus n'a été identifié à ce jour à Genève Aéroport".

Cointrin se dit préparé face à l'éventuelle arrivée d'un passager suspect d'être atteint par le coronavirus. Des procédures sont établies en coordination avec les autorités sanitaires (Office fédéral de la santé publique, médecin de frontière et médecin cantonal) et sont prêtes à être déclenchées en cas de besoin.

L'aéroport dispose également d'un plan d'urgence en cas de pandémie, mais la situation actuelle ne nécessite pas le déclenchement de ce plan, affirme la porte-parole, Madeleine von Holzen.

Assurer la localisation

Genève Aéroport ne reste toutefois pas les bras croisés. Il "facilite depuis jeudi la mise en place de manière progressive des mesures visant à améliorer l'information et la traçabilité des personnes arrivant de Chine. Dès samedi, ces mesures seront pleinement en vigueur", explique la porte-parole.

Ces nouvelles mesures ont été décidées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), en concertation avec le médecin de frontière et en accord avec le médecin cantonal, précise-t-elle. Elles sont mises en place en collaboration avec la compagnie aérienne Air China et appliquées à l'arrivée des vols en provenance de Pékin.

Concrètement, il s'agit de la distribution d'une fiche de localisation des passagers ("Contact Tracing Card") aux passagers du vol Air China en application des standards internationaux. Ces questionnaires permettent aux autorités de connaître les informations concernant le séjour des voyageurs en Suisse et serviraient ainsi, en cas de besoin, à retrouver une personne et identifier son parcours.

Sécurité pour les employés

Des informations sous forme de flyers sont aussi distribuées et affichées à l'arrivée des vols en provenance de Pékin. Dès le début de la situation sanitaire, Genève Aéroport a relayé les informations de l'OFSP sur les réseaux sociaux et sur internet. Depuis le 31 janvier, des flyers et affiches de l'OFSP étaient déjà disposés dans le terminal aux arrivées et aux départs.

Les autorités sanitaires suisses estiment que ces mesures sont tout à fait suffisantes à l'heure actuelle, rappelle Genève Aéroport. Ce d'autant plus que les voyageurs d'Air China sont contrôlés médicalement avant d'embarquer et une surveillance est également effectuée à bord des avions.

Les collaborateurs traitant l'arrivée et le départ de ces vols travaillent en toute sécurité. Les autorités sanitaires rappellent qu'il n'est pas nécessaire de porter de masque lors des opérations sur la plateforme de Genève Aéroport.

Mêmes types de mesures à l'aéroport de Zurich, qui a aussi mis en place 13 stands d'information avec des dépliants sur les instructions de l'OFSP. Ils sont situés dans la zone du terminal, à des endroits où le trafic de passagers est important, selon Kloten.

A Zurich, les sept vols hebdomadaires de Swiss vers Shanghai et les cinq vols par semaine de Swiss aussi vers Pékin sont suspendus jusqu'à fin février. Les deux vols hebdomadaires vers la ville de Shenzen (Hainan Airlines) sont eux suspendus jusqu'au 28 mars. Entre Zurich et Hong Kong, les avions continuent de voler plusieurs fois par semaine.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."